Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Et si toute la Bretagne s'arrêtait un quart d'heure...pour lire ?!

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le recteur d'académie, Emmanuel Ethis lance un défi aux établissements scolaires bretons et à l'administration. Il souhaite qu'avant la fin de l'automne, tous les élèves et le personnel des écoles, collèges et lycées prennent le temps de lire, tous ensemble, au même moment, pendant 15 minutes.

Tous les élèves bretons et leurs enseignants pourraient s'arrêter 15 minutes pour lire.
Tous les élèves bretons et leurs enseignants pourraient s'arrêter 15 minutes pour lire. © Radio France - Benjamin Fontaine

Développer la culture dans les écoles, les collèges et les lycées, c'est l'une des ambitions d'Emmanuel Macron et de son ministre Jean-Michel Blanquer. La Bretagne est une région pilote dans le domaine. L'objectif est d'obtenir le label 100% EAC et donc d'amener chacun des 611.742 élèves de l'académie à s'inscrire dans un parcours d'éducation à la culture.

Tous ensemble pendant 15 minutes

Dans le cadre de ce projet, le nouveau recteur d'académie Emmanuel Ethis ambitionne de faire de la région Bretagne la première région où tous les élèves, tous les professeurs et tous les personnels de l'éducation nationale s'arrêteraient ensemble pendant 15 minutes pour prendre le temps de lire un livre. 

"Nous voulons instaurer un moment de lecture hebdomadaire. C'est très important pour créer du lien mais c'est aussi un défi très ambitieux sur lequel nous travaillons encore et que nous espérons mettre en place avant la fin de l'automne," explique le recteur qui ne sait pas encore quel ouvrage il pourrait ouvrir lors de ce quart d'heure. Peut-être son livre de chevet du moment, "L'autre George" de Mona Ozouf.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess