Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Evacuation de l'université de Tolbiac : à son tour, l'AP-HP dément l'admission d'un blessé grave dans ses services

samedi 21 avril 2018 à 14:31 Par Typhaine Morin, France Bleu Paris et France Bleu

Après la préfecture de police ce vendredi, l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) dément ce samedi les rumeurs selon lesquelles un blessé grave aurait été conduit dans ses services après l'évacuation par la police de Tolbiac, site de l'université de Paris I.

L'évacuation de Tolbiac a mobilisé 200 policiers
L'évacuation de Tolbiac a mobilisé 200 policiers © Maxppp -

Paris, France

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (HP-HP), qui gère 35 hôpitaux en Ile-de-France, dément ce samedi sur Twitter l'admission dans ses services d'un "blessé grave", après l'évacuation par la police du site universitaire de Tolbiac, à Paris. La veille, la préfecture de police de Paris avait déjà publié un communiqué dans ce sens. 

Les locaux de ce site universitaire, situé dans le 13e arrondissement de Paris, ont été évacués ce vendredi à l'aube, après plusieurs semaines d'occupation par des étudiants opposés à la réforme de l'accès à l'université. Environ 200 policiers étaient mobilisés, et rapidement, des rumeurs ont circulé, évoquant un blessé grave dans l'opération.