Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Examens annulés à Rennes 2 : les étudiants font savoir leur colère sur Internet

Dans le cadre du mouvement de contestation contre la réforme des retraites, les étudiants de l'université de Rennes 2 ont voté le blocage de leur fac et des examens. Plusieurs partiels ont été perturbés ce lundi. La direction a décidé de suspendre les examens

Une étudiante de Rennes 2 (Archive).
Une étudiante de Rennes 2 (Archive). © Maxppp - Maxppp

Rennes, France

Ce lundi 6 janvier, près de 300 étudiants de l'université de Rennes 2 réunis en assemblée générale ont voté le blocage de leur université et des examens organisés dans la semaine. Un mouvement organisé dans le cadre de la contestation contre la réforme des retraites.

Les examens suspendus cette semaine

A l'issue de cette assemblée, des étudiants sont allés perturber les examens qui se tenaient dans différents amphithéâtres. D'après plusieurs témoignages d'étudiants, les feuilles d'émargement ont été récupérées. Face à cela, la présidence de l'université à décidé de suspendre les examens pour la semaine. Sur Facebook, Fabien Caillé, vice-président des étudiants de Rennes 2 a fait savoir que "les examens qui se sont tenus aujourd'hui (nldr: ce lundi) sans perturbations seront comptabilisés, les examens perturbés feront l'objet d'un traitement spécifique en fonction du degré de perturbations." Dans un communiqué diffusé ce lundi soir, la présidence de l'université confirme ces propos. Elle invite les étudiants à attendre un nouveau communiqué qui sera diffusé à 8h ce mardi matin avant de se rendre sur le campus.

Sur les réseaux sociaux, les étudiants ont rapidement fait savoir leur colère, parfois avec humour, face à la décision prise en assemblée générale. "Rennes 2" s'est même retrouvé parmi les cinq sujets les plus discutés sur Twitter lundi après-midi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu