Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La première école pour "surdoués" de Haute-Garonne ouvre en septembre à Colomiers

-
Par , France Bleu Occitanie
Colomiers, France

INFO FRANCE BLEU TOULOUSE : Une habitante de Colomiers, Catherine Viès, elle-même maman de deux enfants à haut potentiel, a décidé de créer sa propre structure. La première dans le département uniquement dédiée à l’accueil des enfants précoces.

Catherine Viès, future directrice de l'école Arborescences à Colomiers
Catherine Viès, future directrice de l'école Arborescences à Colomiers © Radio France - Lola Fourmy

En découvrant que Justin et Louise avaient un très haut potentiel, plus de 145 de quotient intellectuel, leur maman Catherine s’est renseignée sur la question. Elle a découvert que ses enfants étaient loin d’être les seuls concernés, on estime qu’en France près de 400.000 enfants sont « surdoués », ils ont plus de 130 de QI. Pourtant, deux tiers d’entre eux ne réussissent pas dans leurs études et leurs parents se retrouvent démunis.

Une école dédiée à ces enfants particuliers, bien loin des petits génies qu'on imagine

Catherine Viès a mûri son projet pendant plus de deux ans, et aujourd'hui, c’est officiel : en septembre 2016 l'école Arborescences de Colomiers accueillera les enfants à haut potentiel. Il y aura jusqu’à 30 élèves, deux classes de 15. Les enfants seront accueillis de 5 ans à 11 ans, ils bénéficieront d’un enseignement adapté : apprentissage des fondamentaux le matin avec des méthodes inspirées de la pédagogie Montessori, ateliers créatifs les après-midis.

Catherine Viès, future directrice, a déjà embauché deux professeurs : un enseignant de formation et une ingénieure dans l’aéronautique. Elle a aussi recruté une psychologue pour participer à l'accompagnement de ces élèves.

« L’idée est qu’ils soient bien dans leurs baskets. Qu’après, ils puissent réintégrer un cursus classique. » Catherine Viès

Les enfants à haut-potentiel sont très sensibles, très empathiques.  Bien loin de l'image de petits génies qu'on se fait d'eux, ils ne sont pas toujours premiers de la classe et souffrent de leurs situations à l’école car il y a un décalage entre leur niveau intellectuel et leur niveau de maturité affective. Souvent mal à l’aise dans leurs classes d’âge, ils ont des difficultés à se faire des amis, se sentent différents. Une situation très souvent suivie d’échecs scolaires voire de phobies et les parents, n'ont pas toujours de solutions.

« Quand on en parle, les gens nous reprochent de mettre la pression à nos enfants, alors que ce sont eux qui nous tirent ! » Stéphanie, maman de deux fillettes à haut potentiel

Un établissement unique en Haute-Garonne ... et coûteux

Dans le département de la Haute-Garonne, il existe des classes adaptées, dans le privé essentiellement, mais pas de structure entière. L’école Arborescences sera donc la première du genre. Pour y entrer il faudra pouvoir attester du QI hors normes de son enfant, et aussi, payer le prix : 6000 euros l’année. En effet, l’école ne sera pas reconnue par l’Etat et sa directrice n’a, pour l’instant, obtenue aucune subvention. Seule l’association nationale, Arborescences, octroiera des bourses. Le prix, peut-être, de cette éducation adaptée.

Rencontre avec Catherine Viès, à l'initiative de cette idée

Pour plus de renseignements Catherine Viès a créé une page Facebook  Arborescences Toulouse.

Carte de visite de Catherine Viès
Carte de visite de Catherine Viès © Radio France - Lola Fourmy
Choix de la station

À venir dansDanssecondess