Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Expérimentation de la méthode Montessori dans une école maternelle en quartier sensible à Besançon

lundi 11 juin 2018 à 5:34 Par Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon

A la prochaine rentrée scolaire, dans le quartier dit "sensible" de Palente à Besançon, deux enseignantes vont proposer d'appliquer en partie la méthode Montessori aux enfants de la maternelle. L'académie de Besançon a validé ce "laboratoire".

Ecole Maternelle Condorcet de Besançon
Ecole Maternelle Condorcet de Besançon © Radio France - Jean-François Fernandez

Besançon, France

"Pour une école heureuse", cette petite phrase sur le carton d'invitation à séduit une vingtaine de parents qui sont venus assister samedi matin à une réunion d'information à l'école maternelle Condorcet dans le quartier Palente à Besançon. 

Cette école maternelle qui compte deux classes, proposera à la rentrée prochaine d'appliquer en partie la méthode "Montessori". Dans les grandes lignes, cette méthode propose aux enfants d'évoluer dans un environnement spécialement adapté, ce qui leur permet de mieux se concentrer et de mieux se développer. Là où cela devient intéressant, c'est qu'en général ces écoles sont payantes et destinées à un public plutôt aisé. A Palente, l'éducation nationale a décidé de lancer une phase test dans cette école située en quartier dit sensible.

Une réunion d'information pour les parents du quartier.

Réunion d'information des parents à l'école Maternelle Condorcet de Besançon. - Radio France
Réunion d'information des parents à l'école Maternelle Condorcet de Besançon. © Radio France - Jean-François Fernandez

Marie Marquiset Camboly et Stéphanie Chaudron ont dont proposé une réunion d'information aux parents du quartier samedi matin. Tout d'abord une explication de leur approche, puis une visite de l'école, où l'espace n'est pas divisé en deux classes comme traditionnellement. Là, les enfants évoluent dans une espace ouvert, sans être répartis en fonction de leur âge. Ce mélange est propice à l'épanouissement, et donc les résultats scolaires s'en ressentent. 

Les bénéfices de cette méthode.

Dans cette méthode, les enfants développent leur autonomie. Ils sont invités à faire seuls ou à plusieurs tout ce qui est possible et développent des relations d'entraide. Ils choisissent aussi leur travail, la durée et le lieu de leur activité. Cela permet de respecter l'intérêt et le rythme de chacun.

Stéphanie Chaudron, enseignante

Réunion d'information des parents à l'école Maternelle Condorcet de Besançon - Radio France
Réunion d'information des parents à l'école Maternelle Condorcet de Besançon © Radio France - Jean-François Fernandez

Les parents sont venus nombreux assister à cette réunion.  Certains connaissaient déjà cette méthode et son convaincus, d'autres l'ont découverte. C'est le cas de cette maman qui a deux filles, la première est adolescente, la deuxième a 18  mois. La petite dernière elle l'élève avec la méthode Montessori, ce qui n'était pas le cas de l'aînée. A âge comparable, cette maman constate des différences entre ses deux filles.

J'ai l'impression que ma 2ème fille est plus à l'aise. Tissia une maman

Tissia, une maman intéressée par la méthode

Ce projet est soutenu par le Pole Académique de Recherche Développement d'Innovation et d'Expérimentation.

Un projet "d'école heureuse" à l'école Maternelle Condorcet de Besançon.Dans ce quartier dit sensible. - Radio France
Un projet "d'école heureuse" à l'école Maternelle Condorcet de Besançon.Dans ce quartier dit sensible. © Radio France - Jean-François Fernandez