Éducation

Faible mobilisation des profs en Côte-d’Or contre la réforme du collège

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Bourgogne jeudi 17 septembre 2015 à 18:00

Seulement 80 enseignants se sont déplacés à Dijon contre la réforme du collège.
Seulement 80 enseignants se sont déplacés à Dijon contre la réforme du collège. © Radio France - Faustine Mauerhan

A l’appel unanime des syndicats d’enseignants, les professeurs de collège de toute la France étaient appelés à se mobiliser ce jeudi, pour demander le retrait de la réforme du collège, appliquée l’année prochaine. Dans les rues de Dijon, ils étaient 80 en cortège vers le rectorat.

La mobilisation s’annonçait très limitée et elle l’a été. D’après les syndicats, 30% des enseignants de collège étaient en grève, seulement 16% selon les chiffres du ministère de l’éducation nationale. A Dijon, on a pu le constater en un coup d’œil sur le cortège de manifestants qui ont défilé entre la mairie et le rectorat. Ils étaient 80, sous leurs parapluies et sans bruit à remonter la rue de la Liberté.

Les enseignements pluridisciplinaires

Principal cause du mécontentement des profs : les enseignements pluridisciplinaires qui prévoient de réduire les heures de cours de certaines matières dites "classiques" pour enseigner à tous les élèves, les bases de certaines options comme le latin. Pour Florence, prof de français à Dijon, c’est impensable : "On va nous grignoter des heures de français pour survoler une discipline compliquée comme le latin. On va faire moins de fondamentaux et ce n’est pas bons pour nos élèves."

L’aide personnalisée… en classe entière

Aux premiers rangs du petit cortège, Philippe également. Il enseigne la technologie dans l’agglomération et lui expérimente déjà les heures "d’aide personnalisée". Une heure par semaine censée permettre aux enfants les plus en difficulté d’avoir un peu de soutien. "Sauf que ces heures se font en classe entière en fait, déplore le prof. Et pour l’instant, on n’a aucun programme. On ne sait pas quoi leur faire faire. Les sixièmes ont leur apprend à ranger leur cartable, à bien organiser leur cahier de texte, mais les grands savent déjà faire tout ça…"

Une prochaine journée nationale de mobilisation est prévue, avec sûrement, un rassemblement à Paris, dans les prochaines semaines.