Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Faut-il reporter le contrôle continu au bac ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les élèves de première débutent le contrôle continu au bac : langues, histoire-géographie, voire pour les technologiques, les maths... Avec des dates, des sujets et des modalités différentes selon chaque établissement. Le SNES-FSU appelle à reporter les épreuves.

bac (illustration)
bac (illustration) © Maxppp - Pierre HECKLER

"Le SNES académique demande au recteur de reporter les épreuves surtout dans le contexte social actuel. Sinon on appelle à la grève" : D'emblée, le message porté par Philippe Leaustic, secrétaire FSU dans le Morbihan, est clair. 

Les élèves de première au lycée commencent les épreuves de contrôle continu : elles portent sur l'histoire-géographie, les langues et, pour les voies technologiques, sur les mathématiques. 

Mais les sujets, les dates, les modalités, diffèrent selon les établissements : "Sur le département du Morbihan, il y a plusieurs lycées où les sujets n'ont pas encore été choisis. Les inspecteurs sont amenés à proposer des sujets ce qui est délicat pour eux. Les enseignants sont sous pression, les chefs d'établissements aussi", affirme Philippe Leaustic. "D'un lycée à l'autre, ce ne sont pas les mêmes sujets, les mêmes jours, la même organisation. Il y a une base de données dans laquelle il faut piocher. Et certains profs ont modifié certains sujets ce qui n'est pas possible."

Problème d'équité

_"_C'est stressant pour les élèves qui ont la réforme du bac et de l'orientation, ce qui est anxiogène. Jusqu'à présent, il avait un apprentissage à l'épreuve du bac. On constate que cette nouvelle formule est anxiogène. Et ce qui nous pose problème, c'est la question de l'équité entre les élèves et on pense que dans ces conditions, ce n'est pas possible."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu