Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

L'école ferme après 136 ans d'existence à Livry en Normandie

Elle avait ouvert en...1883. L'école de Livry dans le Calvados ferme ses portes ce jeudi 5 juillet 2019. Une décision de la commune nouvelle de Caumont-sur-Aure que combat depuis un an le maire délégué de ce village de 700 habitants

L'école de Livry (Calvados) existait depuis 1883
L'école de Livry (Calvados) existait depuis 1883 © Radio France - - Francis Gaugain -

Livry, Calvados, France

Elle en a vu passer des élèves en 136 ans d'existence. Elle a toujours fonctionné "même pendant la guerre" explique le maire-délégué  de Livry dans le Calvados. Jean Paul Thomas  ne décolère pas depuis qu'il sait que l'école communale va fermer définitivement ce vendredi 5 juillet 2019. 

Jean Paul Thomas a constitué un épais  dossier pour défendre l'école de sa commune - Radio France
Jean Paul Thomas a constitué un épais dossier pour défendre l'école de sa commune © Radio France - - Francis Gaugain -

Une fermeture programmée et votée il y a un an par la majorité des élus de Caumont-sur-Aure (Calvados)  la commune nouvelle dont dépend, depuis 2017, Livry. Une fermeture qui a fait l'objet de discussions expliquait en septembre 2018  Christophe Leboulanger, le maire de Caumont-sur-Aure. Trop de travaux d'aménagement à prévoir. "Un maintien aurait signifié la création d'une classe unique d'une trentaine d'élèves" avait expliqué l'élu dans les colonnes de Ouest-France. "Il me semble que ce ne sont pas les meilleures conditions que l'on peut offrir à nos enfants (...)"

Emmanuel Macron saisi du dossier

Pour le maire-délégué de Livry cette décision est "inacceptable". Jean Paul Thomas se dit "trahi" car la charte de la nouvelle commune  prévoyait de maintenir, assure-t-il, les services scolaires. L'ancien instituteur qu'il est a donc décidé de faire de la résistance. Il a lancé une pétition qui, dans cette commune de 777 habitants, a rassemblé plus de 1000 signatures. 

Il a également déposé un recours auprès du tribunal administratif. Mais Jean Paul Thomas a aussi saisi le Président de la République. Il a profité d'une rencontre avec Emmanuel Macron le 5 juin dernier à Caen pour lui remettre un dossier sur l'école de Livry. 

Jean Paul Thomas a profité de sa rencontre avec Emmanuel Macron à Caen pour lui remettre un dossier sur l'école de Livry - Aucun(e)
Jean Paul Thomas a profité de sa rencontre avec Emmanuel Macron à Caen pour lui remettre un dossier sur l'école de Livry - famille Thomas

"Emmanuel Macron avait promis aux maires ruraux qu'aucune école ne fermerait durant son mandat, nos élus ont trahi sa promesse." 

déplore Jean Paul Thomas qui va poursuivre son combat. 

"Ce soir je suis doublement orphelin."

laisse échapper dans un sanglot le maire-délégué de Livry dont les parents sont morts en déportation durant la seconde guerre mondiale. 

"Une commune sans école, c'est une commune qui meurt."

L'école de Livry existait depuis ... 1883.

Dernière journée dans leur école pour les enfants de Livry (Calvados) - Radio France
Dernière journée dans leur école pour les enfants de Livry (Calvados) © Radio France - - Francis Gaugain -