Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Filières d'excellence : des professionnels rencontrent des jeunes à Rouen

samedi 30 janvier 2016 à 21:47 Par Nausicaa Ferro, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Des rencontres entre professionnels et collégiens/lycéens défavorisés ou mal informés pour parler des filières d'excellence c'est le but des neuvièmes "entretiens de l'excellence" qui ont eu lieu ce samedi à l'université de Rouen.

A Rouen professionnels&jeunes se rencontrent pour parler filières d'excellence.
A Rouen professionnels&jeunes se rencontrent pour parler filières d'excellence. © Radio France - Radio France - Nausicaa Ferro

Rouen, France

Ce samedi à Rouen une trentaine de professionnels étaient présents à l'université de Rouen pour parler à des collégiens et lycéens d'établissement publics des filières d'excellence comme le droit ou la médecine. Chaque année, ces "entretiens de l'excellence" drainent 250 jeunes.

"Faut-il avoir 18 de moyenne pour entrer en médecine ?"

Dans les amphithéâtres de la fac, les questions fusent, ici à propos des métiers de la santé. Un jeune se demande si les notes sont déterminantes pour faire médecine, un des intervenants raconte l'histoire d'un ami à lui qui rêvait de devenir dentiste alors qu'il avait raté son bac "il a travaillé travaillé et il a réussi à faire dentiste!". 

A cette anecdote, le docteur Farah Ouechtati, chercheuse en neuroscience répond : "Il ne faut pas se mettre des limites, ni croire qu'il y a des limites dans un systèmes où tout serait déjà préconçu parce que le papa est médecin, la maman est médecin ou ils viennent d'une certaine classe sociale... non, tout est possible".

"Au moins je sais ce qui m'attend!" - Manelle, collégienne

En face des intervenants, les jeunes prennent des notes, Manelle veut devenir infirmière puéricultrice, cet échange avec des professionnels lui a beaucoup servi "maintenant que j'ai écouté [les intervenants], [ce métier] a l'air plus dur que ce que je pensais, mais au moins je sais ce qui m'attend!"

Écoutez notre reportage :

Le reportage de Nausicaa Ferro