Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Fin du suspens pour les 12.000 candidats au bac de l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Admis, recalé ou rattrapage ? Les résultats du baccalauréat 2019 ont été publiés ce vendredi matin à 10h dans l’académie de Montpellier. Dans l'Hérault, ils sont 12.000 à être désormais fixés sur leur sort.

Des bacheliers devant le panneau des résultats au lycée Mermoz à Montpellier
Des bacheliers devant le panneau des résultats au lycée Mermoz à Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier

Montpellier, France

Les résultats du baccalauréat sont tombés pour les 743.000 candidats de France (environ 12.000 dans l'Hérault) même si certains ne sont que provisoires en raison de la grève de correcteurs opposés à la refonte de l'examen bicentenaire, auxquels le ministre Jean-Michel Blanquer n'a pas voulu céder.   

Le ministre a assuré que tous les candidats auraient leurs résultats ce vendredi. Pour contraindre le gouvernement à rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac qu'ils dénoncent, des professeurs avaient refusé cette semaine de saisir les notes des candidats mais aussi, pour certains, de rendre les copies. Selon le ministre, qui parle de "sabotage", seuls "700 correcteurs" grévistes sur les 175.000 mobilisés pour l'examen retenaient encore jeudi soir "autour de 30.000 copies" sur les quatre millions à évaluer. 

Il  a été demandé aux jurys de remplacer les notes manquantes par la moyenne obtenue dans l'année par l'élève dans la matière concernée. "Une rupture d'égalité"  selon les correcteurs grévistes qui se sont rassemblés jeudi devant l'opéra Comédie à Montpellier.

Pour les candidats ce "cafouillage" autour des notes n'a semble t il pas beaucoup d'importance. Le bac, l'essentiel, c'est de l'avoir !  Ces réactions de joie  lors de la publications des résultats au lycée Mermoz à Montpellier en témoignent. 

La joie des admis au baccalauréat ( filière STL lycée Mermoz Montpellier)

Comment les élèves réagissent-ils face à ce "cafouillage" autour des notes du baccalauréat?

Le syndicat d'enseignants Snalc estime qu'il y a eu des dysfonctionnements dans quasiment tous les centres d'examen de l'Hérault  : "des chefs d'établissements ont rentré les notes à la place des collègues grévistes, il y a eu des pressions sur des correcteurs pour augmenter les notes" déplore Karim El Ouardi président académique du syndicat. Il invite les candidats recalés à saisir la justice pour obtenir réparation.

Lors de leur assemblée général ce vendredi après-midi à Montpellier, les correcteurs grévistes ont décidé de rendre les copies et les notes  lundi à 11 h au rectorat. Certains élèves vont donc voir leurs notes changer mais qu'ils se rassurent ce ne sera que à la hausse . Pour cette remise solennelle les grévistes invitent leurs collègues non grévistes, les parents et les élèves à venir les soutenir.