Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

EN IMAGES - A Fontaine-Etoupefour près de Caen, la classe supplémentaire arrive par les airs !

mercredi 25 juillet 2018 à 18:33 Par Théophile Pedrola, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Une classe modulaire a été installée mercredi 25 juillet au matin dans l'enceinte de l'école Jean de La Fontaine, à Fontaine Etoupefour près de Caen. Une grue l'a déposée dans l'école. Une façon de répondre rapidement à la hausse croissante du nombre d'enfants scolarisés.

La salle de classe est passé très près d'une habitation
La salle de classe est passé très près d'une habitation © Radio France - Théophile Pedrola

Fontaine-Étoupefour, France

Une grue de 36 mètres de haut, qui transporte une salle de classe au-dessus d'une habitation, c'est le spectacle inhabituel offert aux habitants de Fontaine Etoupefour ce mercredi matin. Cette salle, en fait un bâtiment préfabriqué a été transportée en deux morceaux sur des camions. Le tout rassemblé forme un local de 55m².

La salle était très attendue, comme l'explique la directrice de l'école, Hélène Guyader : "Nous avons constaté que les effectifs augmentaient énormément. On aura l'année prochaine 179 élèves, contre 163 cette année. Les locaux sont devenus trop petits, il nous fallait un local supplémentaire pour accueillir une septième classe."

Des plots de béton ont été coulés pour que la surface soit plane. - Radio France
Des plots de béton ont été coulés pour que la surface soit plane. © Radio France - Théophile Pedrola

La salle de classe s'installe très facilement, en une journée, mais n'est pas vouée à rester sur le long-terme. Celle-là devrait être enlevée relativement rapidement, selon le maire de la ville, Bernard Enault : "L'urbanisme évolue vite ici. les effectifs de prévision nous disent qu'il faut la garder trois années seulement." La ville paie un loyer, environ 7 000 euros par an, pour disposer de cette classe modulaire.

La salle de classe est arrivée dans deux camions différents. - Radio France
La salle de classe est arrivée dans deux camions différents. © Radio France - Théophile Pedrola

Si l'installation est facile, la salle doit tout de même respecter des normes : avoir le même confort thermique et phonique qu'un bâtiment traditionnel, d'abord. Il faut aussi qu'elle soit équipée de l'électricité, du chauffage, de détecteurs de présence et être accessible aux personnes à mobilité réduite. 

La pose est le moment le plus délicat, il faut être très précis. - Radio France
La pose est le moment le plus délicat, il faut être très précis. © Radio France - Théophile Pedrola