Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Forez : après un combat de neuf mois, la classe de Saint-Just-en-Bas est sauvée

jeudi 6 septembre 2018 à 20:00 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les élus et les parents d’élèves des communes de Saint-Just-en-Bas et Palogneux se battent depuis décembre 2017 pour sauver la deuxième classe de cette toute petite école. Et jeudi soir, l’inspection d’académie leur a donné raison.

Un enseignant sera nommé dès lundi à Saint-Just-en-Bas
Un enseignant sera nommé dès lundi à Saint-Just-en-Bas © Maxppp - (illustration)

Saint-Just-en-Bas, France

C'est la belle histoire de la rentrée. Finalement, l'école de Saint-Just-en-Bas, petit village des Monts du Forez garde sa deuxième classe. L'année avait commencé avec une seule maîtresse pour les 30 enfants ( 28 sans les enfants de moins de deux ans). Et finalement ce jeudi 6 septembre, l'inspection d'académie a acté l'ouverture d'une deuxième classe. Ce sera effectif dès lundi 10 septembre. 

Un combat que mènent les habitants de Saint-Just-en-Bas et de Palogneux depuis des mois. En février dernier, les deux villages avait en lancé une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants.  Ils savaient qu'une des classes étaient menacées alors ils avaient fait la pub de leur village. Avec un petit film sur les réseaux sociaux. Sur France-Bleu, une émission entière leur a notamment été consacrée. 

Marion fait partie de ces parents qui se sont battus sans relâche pour sauver cette deuxième classe. Elle avait du mal à y croire jeudi soir en apprenant la nouvelle "ce qui a payé, c’est que nous n’avons pas attendu. On a mis en place l’opération maison ouverte pour accueillir de nouveaux habitants début mars. Et ça a marché car pendant l’été plusieurs familles se sont installées. On n'y croyait plus, mais il ne faut pas lâcher.

"Au-delà de l’école, c’était le territoire qui était menacé" 

D'où l'immense satisfaction du maire de Palogneux, Gérard Barou. "C’est un très grande victoire. Une victoire pour nos villages qui vont pouvoir continuer à vivre. Au-delà de l’école, c’était le territoire qui était menacé.

Le député de la circonscription s'est battu pour ce dossier en le faisant remonter au ministère.  Pour Julien Borowczyk "derrière cette décision, il y a une logique de territoire et un combat d'élus très engagés. Il y a une volonté d'être aussi à l'écoute de la ruralité."  

  • L'école est basée à Saint-Just-en Bast, une commune de 350 habitants. C'est un regroupement pédagogique intercommunal - RPI- avec le village de Palogneux qui compte 80 habitants.