Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Formasat, un déménagement qui fait polémique

lundi 11 février 2019 à 5:31 Par Christophe Dupuy, France Bleu Orléans

Le projet du nouveau CFA des métiers du sport continue de susciter la polémique. Un audit de la Région pointe le manque de transparence et le risque financier. La direction de Formasat dément.

Le nouveau bâtiment du CFA des métiers du sport doit bientôt ouvrir ses portes
Le nouveau bâtiment du CFA des métiers du sport doit bientôt ouvrir ses portes © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

C’est une information France Bleu Orléans : un rapport d'audit a été remis il y a quelques jours à la Région Centre Val de Loire. En juillet dernier, France Bleu Orléans vous révélait que le conseil régional avait commandé cet audit sur Formasat qui doit prochainement déménager et s’agrandir sur des terrains privés à Saint-Jean-le-Blanc. Inquiet du montage juridique et financier du projet, la collectivité territoriale, jusque-là principal financeur du CFA, avait émis par courrier un avis défavorable avant de lancer un audit. C'est le cabinet privé parisien KPMG qui a procédé au contrôle. 

Le conseil d'administration du CFA a-t-il eu tous les éléments?

L’audit pointe tout d'abord un certain manque de transparence. Le rapport de KPMG assure que les administrateurs du CFA ont été tenus informés des résultats du cabinet d’expertise comptable Orcom. Mandaté pour mener à bien une expertise organisationnelle et financière sur la faisabilité du projet, Orcom a conclu à un risque financier. En revanche toujours selon KPMG, rien n’indique que le conseil d’administration de Formasat ait eu connaissance du refus de la Région de financer ce projet en raison de ce même risque financier. "Une certaine opacité" selon Cathy Munsch-Masset vice-présidente en charge de  l'apprentissage au conseil régional. "Faux" répond Soufiane Sankhon. Le président du CFA des métiers du sport indique que "cela a fait l'objet d'un débat, de discussions qui ont conduit sans ambiguïté les administrateurs à se prononcer pour le projet".  

Imprudence ou compétitivité?

L’audit mené par KPMG soulève également un risque financier d’où l’inquiétude de la Région qui doit, en janvier 2020, avec la réforme sur l’apprentissage, passer la main aux branches professionnelles et à France compétences, l'organisme chargé demain de répartir les fonds de la formation. Jusqu'à présent et encore cette année, la collectivité territoriale représente 80% des ressources de l'établissement avec notamment plus d'1 million d'euros de crédits et 235 000 euros de taxe d'apprentissage. Pour Cathy Munsch-Masset "cet investissement fait peser une lourde charge sur le CFA au moment où l'incertitude du budget est la plus grande... d'où peut être une certaine imprudence". La direction de Formasat conteste ce risque financier. Soufiane Sankhon qui "invite la Région à visiter les locaux vétustes du CFA" estime "qu'il faut s'organiser, se structurer pour répondre à _une réalité qui est celle d'être compétitif_".

Un loyer avec une option d'achat

La construction et le financement du nouveau bâtiment du CFA des métiers du sport sont portés par une SCI dont le principal actionnaire est Lionel Ribe, un chirurgien-dentiste d'Orléans. Lionel Ribe et Soufiane Sankhon se sont côtoyés au sein du club de rugby Orléans la Source. A l'avenir, le CFA prévoit de verser un loyer à la SCI avec une option d’achat à 1 700 000 euros. Formasat doit déménager à la fin du mois.