Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Près d'un tiers des écoliers valentinois mangent des plats végétariens à la cantine

mardi 4 septembre 2018 à 3:48 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Drôme Ardèche

C'est l'une des nouveautés de la rentrée scolaire dans la Drôme : l'agglomération Valence Romans propose désormais des repas végétariens dans certaines cantines scolaires. Près d'un tiers des petits valentinois sont inscrits pour ces menus spéciaux.

En ce lundi de rentrée, les écoliers valentinois ont pu manger des steaks de soja.
En ce lundi de rentrée, les écoliers valentinois ont pu manger des steaks de soja. © Radio France - Suzanne Shojaei

Valence, France

Au menu, en ce lundi de rentrée à l'école Kergomard Récamier, à Valence : poulet pour certains, steak de soja pour d'autres. "Ça ressemble à une galette, remarque Mouloud, 8 ans. Je suis sûr qu'il y a du poisson dedans !" Mais Mouloud se trompe. Il n'y a aucune trace de viande ou de poisson dans le steak. Le soja fait office de "viande", car c'est une légumineuse qui contient des protéines. Le but est bien de contenter tout le monde : ceux qui ne mangent pas de porc, ceux qui sont intolérants à la viande, et certains parents. Car l'an dernier, un groupe de parents d'élèves réclamait dans une pétition de pouvoir choisir entre un menu avec viande et un menu sans viande dans les cantines de l'agglomération, notamment pour des convictions écologiques. Leur pétition avait recueilli plus de 600 signatures.

L'équivalent de 30% des repas servis chaque jour à Valence

Cette année, donc, l'agglomération Valence Romans a embauché une nutritionniste qui élabore des menus à deux plats de résistance, l'un avec viande et l'autre végétarien. Ensuite, chaque commune fait son choix. Par exemple, Valence et Bourg-de-Péage ont décidé de proposer ces menus végétariens dans leurs cantines. Ce lundi, jour de rentrée scolaire, 813 enfants étaient inscrits à Valence, ce qui représente environ 30% des repas servis chaque jour dans les écoles valentinoises.

Ce lundi midi, à l'école Kergomard Récamier à Valence, une vingtaine d'élève ont l'occasion de goûter au steak de soja. "C'est super bon !" Et ça facilite les repas de certains. "Avant, on mangeait parfois du riz sans aucun accompagnement parce qu'on ne mange pas de porc", se souvient Khadija. "Moi, on me forçait à manger de la viande alors que ça me fait vomir", raconte Amadéo. "Il est intolérant à la viande, précise une animatrice. Donc ses parents ont préféré l'inscrire aux repas végétariens."

"Avant, on mangeait parfois du riz sans accompagnement" - Khadija

À chaque période de vacances, les parents peuvent désinscrire leur enfant de la liste des élèves qui mangent des plats végétariens. Au contraire, ils peuvent l'inscrire sur cette liste si jusque-là l'enfant mangeait des menus standards. À noter qu'il n'y a aucune différence de prix entre les deux types de menu. Rien ne change pour le porte-monnaie, mais c'est le jour et la nuit en cuisine. "Nous espérons réduire le gaspillage alimentaire !", explique Hasna, l'une des cuisinières. 

Est-ce mauvais pour la santé ?

La mairie de Valence veut rassurer les parents sur cette question. "Il ne faut pas se dire que son enfant va manquer de protéines, selon Cécile Paulet, adjointe au maire en charge de l'éducation. Il n'y a pas que les protéines animales ! Et notre nutritionniste est là pour élaborer les menus en fonction des besoins des enfants." Le soja est effectivement riche en protéines végétales, comme toutes les légumineuses (pois chiches, pois cassés, haricots rouges, fèves, lentilles, etc). 

Voici le menu de la semaine de rentrée, avec le choix du plat de résistance. - Radio France
Voici le menu de la semaine de rentrée, avec le choix du plat de résistance. © Radio France - Suzanne Shojaei