Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : "France Bleu Classe Média", s'éduquer aux médias avec France Bleu

France Bleu Classe Média : les collégiens de Sundhouse interviewent famille et voisins sur leur année Covid

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Un an après le début du premier confinement, les élèves du collège du Grand Ried, à Sundhouse, ont questionné leurs proches, parents, grand frère étudiant, voisins boulanger, infirmière, kiné, prof de musique, sur la crise sanitaire et sur son impact dans leur quotidien.

La classe de 5ème B en plein débat sur les médias
La classe de 5ème B en plein débat sur les médias - Marie Ettwiller

Pour cette 32 ème semaine de la presse à l’école, France Bleu Alsace a travaillé avec deux classes du collège du Grand Ried, à Sundhouse, près de Sélestat. Ce collège situé en milieu rural accueille 470 jeunes, originaires d'une dizaine de petites communes. 

Mathias, Laura et Louise décrivent leur collège

Pour France Bleu Alsace, les élèves de ces deux classes, la 4ème B et la 5ème B, âgés de 12 à 14 ans, ont interviewé leurs proches sur l'année écoulée et sur le poids de la crise sanitaire dans leur vie de tous les jours. A commencer par leurs camarades et le personnel de l’établissement. 

Les élèves de 5ème B en plein interview
Les élèves de 5ème B en plein interview © Radio France - Corinne FUGLER

Le collège a dû apprendre à vivre avec le Covid-19. Les élèves et les enseignants portent le masque partout, sauf à la cantine. Ce ne sont plus les adolescents qui changent de salle mais les enseignants. Il faut maintenant échelonner l'arrivée des bus scolaires le matin et espacer les élèves à la cantine

Le conseiller principal d’éducation, Fabrice CAFARELLI, doit faire appliquer des consignes sanitaires qui évoluent de semaine en semaine. Il a fallu aussi annuler les sorties et les voyages scolaires. 

Le CPE Fabrice Cafarelli interviewé par Maéva, Lucie et Esteban

Les trois agents d’entretien, Lyana, Claudine et Christine, ont dû s’adapter à un nouveau protocole de nettoyage, pour limiter les risques de contamination au sein de l'établissement.

Lyana, Claudine et Christiane répondent à Tristan, Kilyan et Benoît

Lyana, Claudine et Christiane se chargent de l'entretien du collège
Lyana, Claudine et Christiane se chargent de l'entretien du collège - Tristan, Kilyan et Benoît

En famille aussi, la crise sanitaire pèse

Les collégiens ont aussi mené des interviews dans leur cercle familial.

Tom, le grand frère de Lilou, élève de 4ème B, est étudiant en médecine, à Strasbourg. Il suit la majeure partie des cours depuis son domicile, à Wittisheim, ce qui n'est pas très motivant, comme il l'a confié à sa cadette et à son amie Maëva. 

Tom, étudiant en médecine, répond à Lilou et Maëva

Quentin a questionné son père, Christophe WEINMANN, agent technique à la mairie de Hilsenheim, sur ses conditions de travail depuis un an. Même à l'extérieur, M. Weinmann doit se plier à un protocole sanitaire contraignant.

Christophe Weinmann répond à Quentin, Mathis et Thomas

Sylvie BOURGEOIS travaille elle aussi pour une collectivité, à Saasenheim. Elle est secrétaire de mairie. Elle a dû réduire ses contacts avec les habitants de la commune, a-t-elle expliqué à Alix et Juliette.

Sylvie Bourgeois répond à Alix et Juliette

Les professionnels de la santé redoublent de vigilance

Mathieu, Mathias, Quentin et Nathan, de 5ème B, ont rencontré Jessica JEHL, infirmière libérale à Sundhouse, qui n'a pas voulu priver sa patientèle de ses visite à domicile.

Jessica JEHL, infirmière à Sundhouse

Anne ROLLAND, kinésithérapeute à Bindernheim, a particulièrement veillé à ne pas contaminer ses proches au plus fort de l'épidémie. Elle s'est confiée à Ethan, Ewan, Mathéo et Mathieu.

Anne Rolland dans son cabinet à Bindersheim
Anne Rolland dans son cabinet à Bindersheim - Ethan, Ewan, Mathéo, Matthieu

Les 5ème B ont rencontré Anne Rolland dans son cabinet de kiné

Pas de télétravail dans les commerces ni dans l'industrie

Maëlle, Tamara et Camille, de 5ème B, ont interviewé Philippe ZIMMERER, directeur adjoint de l'entreprise Würth, à Erstein, une société qui fabrique de l'outillage pour l'industrie et le bâtiment. La société a poursuivi ses activités malgré la crise sanitaire, elle n'a pas pu recourir au télétravail.

Philippe ZIMMERER, directeur-adjoint de la société Würth

Philippe Zimmerer avec Camille, Maëlle et Tamara
Philippe Zimmerer avec Camille, Maëlle et Tamara
La boulangerie de Wittisheim, rue de la Mairie
La boulangerie de Wittisheim, rue de la Mairie - Eliot, Noé, Louis, Anthonnin

Eliot, Noé, Louis et Anthonnin, élèves de 5ème B, ont rendu visite à Stéphane HALFTER, boulanger à Wittisheim, qui, lui aussi, a dû déposer un flacon de gel sur son comptoir et filtrer l'accueil des clients. 

Stéphane HALFTER, boulanger à Wittisheim

Thierry Walter, directeur de l'école de musique de Marckolsheim
Thierry Walter, directeur de l'école de musique de Marckolsheim © Radio France - Lénaëlle, Ilona et Zoé

Thierry WALTER, directeur de l'école de musique de Marckolsheim et professeur de piano, a proposé à ses élèves des cours à distance. Pour se conformer aux consignes sanitaires, durant l'année écoulée, il a dû réduire le nombre d'apprentis musiciens dans son école ou fermer les classes. C'est Lénaëlle, Ilona et Zoé, de la 4ème B, qui l'ont interviewé.

Thierry WALTER, directeur de l'école de musique de Marckolsheim

Louise et ses camarades de 5ème B ont rencontré Séverine BACHORZ, qui travaille dans un laboratoire pharmaceutique à Erstein, Pharmaster. Une entreprise très sollicitée au plus fort de l'épidémie, spécialisée notamment dans le conditionnement de collyres et de sprays.

Séverine BACHORZ, commerciale chez Pharmaster

Les 5ème B et les 4ème B du collège du Grand Ried, à Sundhouse, ont utilisé leurs smartphones et des magnétophones pour leurs reportages. Ils ont été épaulés par leurs enseignantes, Marie Ettwiller et Stéphanie Siegel, ainsi que par la documentaliste du collège, Martine Rapp.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess