Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : trouver un stage, la galère pour les lycéens manceaux de filières professionnelles

-
Par , France Bleu Maine

Des stages et passages en entreprises, c'est l'ADN de leurs formations : pour les lycéens manceaux des filières professionnelles, trouver des entreprises vire au casse-tête en pleine crise sanitaire. Certains ignorent s'ils pourront les faire d'ici la fin de l'année.

Les élèves de filière pro se débrouillent comme ils le peuvent pour trouver des stages
Les élèves de filière pro se débrouillent comme ils le peuvent pour trouver des stages - Capture d'écran Google Maps

"C'est vraiment la galère" : comme Adrien, certains lycéens manceaux en filière professionnelle ont ramé ou rament toujours pour trouver un stage cette année, à cause de l'épidémie de coronavirus et du confinement.

Le jeune homme en première année d’hôtellerie a fini par trouver un établissement pour l'accueillir en janvier mais il a essuyé plusieurs refus, "des patrons qui ne voulaient pas à cause du Covid". Il est loin d'être le seul. "J'ai appelé plein d'entreprises et certaines ne prennent pas de stagiaires car elles ne veulent pas qu'on ramène le Covid chez elles, ou à l'inverse qu'on l'attrape au travail", ajoute Mathéo.

Des entreprises dans l'incertitude

Ceux qui ont déjà un employeur en ligne de mire sont plutôt sereins, mais gardent dans un coin de la tête la crainte de voir leur stage annulé avec l'évolution de la crise sanitaire. La classe de Maritza, par exemple, a déjà dû rebondir : "On devait avoir un stage en restauration, mais ils nous ont envoyé un mail pour nous dire qu'ils ont fermé avec le confinement, lance-t-elle. Notre prof a été obligé de nous chercher un autre stage, dans des collèges ou lycées encore ouverts."

Il faut faire avec, on n'a pas trop le choix !

Même les secteurs qui continuent de fonctionner en ce moment ont réduit la voilure pour l'accueil des stagiaires. Si Laurine, élève de terminale spécialisée dans le bâtiment, a obtenu un stage "du premier coup", son camarade Clément ne l'a trouvé qu'"à la dernière minute, d'un patron que je connaissais bien, mais il n'était pas du tout sûr de pouvoir au départ". "C'est un peu plus dur avec le confinement, estime le lycéen. Les patrons ne veulent pas avoir trop de monde dans l'entreprise donc les stagiaires sont mis de côté." 

Plusieurs élèves se demandent bien comment passer l'année sans devoir faire une croix sur les semaines en entreprise. Esmeralda, en première année d'hôtellerie, n'a toujours pas de stage pour la fin novembre : "Certains hôtels sont fermés, d'autres ne nous prennent pas... Mais les stages c'est important pour nous, on est obligé de les faire normalement pour valider notre CAP." Y aura-t-il une exception cette année au vu de la crise ? "On ne sait pas, soufflent les lycéens. Même nos profs l'ignorent."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess