Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gironde : le bac sans examen mais pas sans stress

-
Par , France Bleu Gironde

Une enquête réalisée par le syndicat lycéen UNL33 révèle ce lundi que la moitié des élèves sont stressés par les conditions d'enseignement à distance. 10 % des sondés avouent avoir baissé les bras. Les inégalités se creusent.

Baptiste et Noah, en terminale au lycée de la mer de Gujan-Mestras
Baptiste et Noah, en terminale au lycée de la mer de Gujan-Mestras © Radio France - Stéphane Hiscock

Si une partie des élèves ont repris le chemin des collèges ce lundi matin, les lycéens, eux ne savent toujours pas s'ils retourneront en cours avant l'été. En attentant la décision du gouvernement (sans doute fin mai) le syndicat UNL 33 (Union nationale lycéenne) vient de faire passer un questionnaire à un millier d'élèves girondins répartis dans une cinquantaine d'établissements. 

Objectif de cette consultation : savoir ce que pensent les lycéens de la continuité pédagogique et du télétravail. Parmi les résultats on note qu'un élève sur 5 déclare posséder un accès internet limité. 1 sur 3 doit partager son ordinateur avec les autres membres de la famille. Et 1 sur 3 également ne peut pas demander l'aide de ses parents. 

Pendant le confinement les inégalités sociales ont creusé les inégalités scolaires

- Mathéo Dastugue, porte-parole de l'UNL 33

50 % des sondés se déclarent stressés et 10 % avouent qu'ils ne travaillent plus du tout depuis plusieurs semaines.  Malgré ce décrochage l'UNL ne se se déclare pas favorable à une rentrée précipitée et dégradée en juin. Le syndicat lycéen préfère une rentrée pour tous en septembre prochain.

Baptiste et Noah, lycéens en terminal scientifique au lycée de la mer de Gujan-Mestras

Choix de la station

À venir dansDanssecondess