Éducation

Académie de Bordeaux : les chiffres de la rentrée

Par Damien Gozioso, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu Pays Basque et France Bleu Périgord mercredi 31 août 2016 à 5:33

Le recteur de l'Académie de Bordeaux Olivier Dugrip encadré par son directeur de cabinet et du secrétaire général de l'académie.
Le recteur de l'Académie de Bordeaux Olivier Dugrip encadré par son directeur de cabinet et du secrétaire général de l'académie. © Radio France - Damien Gozioso

Réforme du collège et des programmes, effectifs en forte hausse, sécurité renforcée... Le recteur de l'Académie de Bordeaux a fait le point sur tous les dossiers importants à quelques jours de la rentrée des classes.

Les professeurs reprennent le chemin de l'école dès ce mardi, les élèves jeudi. Le premier à rentrer finalement en Gironde, c'est le recteur de l'académie, Olivier Dugrip. Il a tenu une conférence de presse ce lundi afin de présenter les principaux enjeux de cette rentrée scolaire.

Les effectifs de l'académie en hausse

En Gironde et dans l'académie de Bordeaux qui regroupe la Gironde mais aussi la Dordogne, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques, les effectifs sont en hausse. Au total 567976 élèves seront accueillis de la maternelle jusqu'au bac, dans les établissements publics et privés sous contrat. 44513 personnels enseignants seront présents face à eux au sein de 3327 établissement scolaires.

La réforme du collège au centre des préoccupations

Autre sujet d'actualité, celui de la réforme du collège, il se décline à plusieurs niveaux. Tout d'abord par le fait que les enseignements seront désormais pensés en cycles de trois ans et non plus année par année. Ainsi, quatre cycles ont été décidés : le 1er cycle, les trois années de maternelle, est celui des apprentissages premiers. Le 2° comprend le CP, le CE1 et le CE2, c'est le cycle des apprentissages fondamentaux. Le 3° cycle du CM1 à la 6ème est un cycle de consolidation. Enfin le 4° et dernier cycle entre la 5ème et la 3ème servira aux approfondissements.

Conséquence, les programmes du collège sont chamboulés, et les manuels vont devoir s'adapter. Ceux de français, mathématiques et histoire-géographie seront renouvelés dans toutes les classes. Il y aura de nouveaux manuels de science pour les classes de 6ème et de LV2 en 5ème. Le recteur assure que l'enveloppe budgétaire consacrée à ces manuels est suffisante et qu'ils seront entre les mains des élèves en temps et en heure.

Le Brevet en fin de 3ème va lui subir un bon lifting alors que tout au long de la scolarité, les notes ne seront pas supprimés, mais la liberté de les utiliser est laissée aux équipes enseignantes.

La sécurité renforcée

Le volet de la sécurité est lui aussi très surveillé à l'occasion de cette rentrée. Pas d'annonce nouvelle de la part d'Olivier Dugrip, mais un rappel des consignes qui vont s'appliquer : une réunion d'information sera organisée dans chaque établissement pour rencontrer parents et élèves, les mesures de sécurité de chaque établissement ont été vérifiées et au besoin renforcées, trois exercices seront organisés par an - le premier interviendra avant les vacances de Toussaint - enfin un SMS d'alerte sera testé à la pré-rentrée afin de tenir les familles au courant en cas de besoin.

Plus concrètement, il sera par exemple désormais impossible de fumer devant les établissements. Et concernant les "spots" Pokemon Go susceptibles de se trouver à proximité des établissements, le rectorat attend de voir leur impact avant de se prononcer.

Olivier Dugrip, recteur de l'Académie de Bordeaux : "On ne fumera pas lorsqu'on va en classe"

Partager sur :