Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand oral du bac 2021 : "On n'a pas pu bien préparer nos élèves à cette nouvelle épreuve"

-
Par , France Bleu Vaucluse

En Vaucluse, les lycéens ont prévu de bloquer plusieurs lycées ce jeudi, et notamment les lycées avignonnais Aubanel, René-Char et Mistral pour demander l'annulation des épreuves du baccalauréat. Le SNES-FSU demande que le grand oral soit aussi annulé.

Le mouvement lycéen et le SNES-FSU demandent l'annulation du grand oral pour le bac 2021
Le mouvement lycéen et le SNES-FSU demandent l'annulation du grand oral pour le bac 2021 © Maxppp - Jean-Baptiste Quentin

Alors que les lycéens continuent de bloquer plusieurs établissements scolaires, le SNES-FSU demande lui aussi l'annulation du grand oral. Cette nouvelle épreuve prévue pour le bac 2021 angoisse énormément les élèves de terminale et leurs professeurs. Avec la crise sanitaire, les confinements et une partie des cours réalisés en visio, ils ne se sentent pas suffisamment préparés.

Le grand oral coefficient 10

Le grand oral représente une note importante, puisqu'il est coefficient 10. Les élèves de terminale doivent préparer deux sujets en lien avec leurs spécialités. Un des deux sera tiré au sort pour cette épreuve qui doit se dérouler du 21 juin au 2 juillet. Face à la contestation, Jean-Michel Blanquer a commencé à étudier des pistes d'aménagements, mais rien n'a été tranché pour le moment.

Pour Syvlain Bartet, le secrétaire départemental du SNES-FSU en Vaucluse, la tenue de ce grand oral serait une aberration : "Les lycées ayant dû fonctionner en demi-jauge, il semble aberrant de demander aux enseignants comme aux élèves de faire comme si de rien n'était et de maintenir des épreuves alors qu'il a été impossible de les y préparer comme il aurait fallu le faire. Donc ça met les enseignants comme les élèves en situation de grande souffrance". 

La moitié de la note sur l'aisance à l'oral

Comme leurs élèves, les enseignants se sentent démunis. Déjà de boucler le programme avec la moitié des cours en visio relève de la prouesse, mais préparer ce grand oral, c'est quasi impossible pour Aurélia Dessales, professeur d'Anglais au lycée Aubanel à Avignon. "Le grand oral, c'est quelque chose de particulier, on leur demande de travailler tout seul sur des questions, de faire des recherches personnelles, tout ça, ça demande une méthode", explique cette enseignante. 

"C'est d'autant plus compliqué pour les élèves qui sont timides ou pas à l'aise à l'oral. Et honnêtement, c'est quelque chose qu'on ne peut pas travailler en visio", constate Aurélia Dessales. Et pour ce grand oral, la moitié de la note va se jouer sur l'aisance des candidats, leur façon de s'exprimer, d'argumenter. 

Les lycéens ont prévu de bloquer plusieurs établissements ce jeudi en Vaucluse, dont les lycées avignonnais Aubanel, René-Char et Mistral. Mercredi, plus de 250 lycées ont été bloqués partout en France d'après le MNL.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess