Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Grenoble : 600.000 euros de travaux pour le dédoublement des classes en éducation prioritaire

jeudi 26 juillet 2018 à 14:49 Par Camille Revel, France Bleu Isère

Les ouvriers ont remplacés les enfants dans les écoles grenobloises. Une petite dizaine d'établissements sont en travaux cet été, afin d'aménager des salles pour le dédoublement des classes de CP et CE1 en REP et/ou REP+. Coût des travaux : 600.000 euros.

L'école Jules-Ferry fait partie des établissements grenoblois en travaux cet été en vue du dédoublement des classes
L'école Jules-Ferry fait partie des établissements grenoblois en travaux cet été en vue du dédoublement des classes © Radio France - Camille Revel

Grenoble, France

C'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, c'est devenu une mesure phare de l'Éducation nationale : le dédoublements de classes dans les quartiers défavorisés, et très défavorisés. Depuis la rentrée dernière, les CP sont déjà dédoublés en REP + (réseaux d'éducation prioritaire +). Dès septembre prochain, ce sera aussi le cas des classes de CP en REP et des CE1 en REP+.

L'adjoint aux écoles Fabien Malbet fait le bilan des travaux à l'école Jules-Ferry  - Radio France
L'adjoint aux écoles Fabien Malbet fait le bilan des travaux à l'école Jules-Ferry © Radio France - Camille Revel

"A Grenoble, 40% des écoles sont en réseau d'éducation prioritaire", explique Fabien Malbet, l'adjoint au maire chargé des écoles. Mettre en oeuvre cette mesure de l'éducation nationale, cela veut donc dire créer une trentaine de classes. Dans certains établissements, ils faut donc réaliser d'importants travaux. Des chantiers sont menés par exemple dans les écoles Daudet, Verderet, Grand-Châtelet, Jules-Ferry, et les groupes scolaires Christophe Turc / Marie Reynoard et des Trembles.  

600.000 euros de travaux

Fabien Malbet l'assure : "C'est un investissement qu'on fait avec plaisir. C'est un effort qui nous semble nécessaire, on investit pour les enfants."  Il a rencontré l'inspection académique la semaine dernière, et elle dresse un bilan très positif de ces classes dédoublées : "Elle nous a dit que les progrès faits cette année sautaient vraiment aux yeux. Il y a des élèves qui ont trois ou quatre mois d'avance par rapport à des élèves de niveau équivalent l'an passé. Ils maîtrisent mieux la lecture et l'écriture, ils sont plus à l'aise. On les perd moins". 

"C'est un investissement qu'on fait avec plaisir" - Fabien Malbert, adjoint au maire chargé des écoles à Grenoble

"Par contre, ce qui est problématique, c'est qu'on ne disposait pas forcément des locaux pour accueillir les élèves dans des petites classes." La Ville de Grenoble investit donc 600.000 euros de travaux pour le dédoublement des classes. Elle ne dispose pas de budget supplémentaire. "Nous avons fait une demande à l'Etat", poursuit l'adjoint, "mais pour l'instant, nous n'avons pas de réponse définitive."

D'autres travaux renvoyés à plus tard 

La solution, c'est donc de renvoyer d'autres travaux, moins prioritaires, à plus tard : par exemple, à l'école Jules-Ferry, la rénovation des sanitaires dans la cour est repoussée d'un an. 

Budget oblige, certains travaux sont repoussés d'un an, comme la rénovation de sanitaires à l'école Jules-Ferry - Radio France
Budget oblige, certains travaux sont repoussés d'un an, comme la rénovation de sanitaires à l'école Jules-Ferry © Radio France - Camille Revel

Grenoble dépense 1,5 millions d'euros par an pour des travaux de rénovation ou de réaménagement des écoles, dans le cadre de son plan "école". Ce plan totalise 65 millions d'euros pour la période 2015-2021. C'est le premier budget d'investissement de la Ville. 

Le "plan école"' de la Ville de Grenoble  - Maxppp
Le "plan école"' de la Ville de Grenoble © Maxppp - Xavier Demagny © Radio France

Écoles concernées par le dédoublement des CP et CE1 en REP+ 

La Fontaine, Les Buttes, Le Lac, Les Trembles, et Les Genêts.

Écoles concernées par le dédoublement des CP en REP 

Daudet, Beauvert, Christoph Turc / Marie Reynoard, Verderet, Grand-Châtelet, Julles Ferry, et Jouhaux.