Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Grève dans l'Education Nationale ce lundi 12 novembre : le point en Auvergne

vendredi 9 novembre 2018 à 19:06 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

A l'appel de plusieurs syndicats, les professeurs, instituteurs et tous les personnels de l'Éducation Nationale sont en grève ce lundi. Ils dénoncent le projet du gouvernement qui prévoit de supprimer 2600 postes dans les collèges et lycées à la rentrée 2019.

Plusieurs rassemblements se dérouleront partout en Auvergne
Plusieurs rassemblements se dérouleront partout en Auvergne © Maxppp - /NCY

Clermont-Ferrand, France

Le ministre de l'Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer avait annoncé en septembre que le nombre de postes diminuerait "au global" de 1.800 en 2019. Mais deux mois après, cela ne passe toujours pas. C'est pourquoi les syndicats se mobilisent ce lundi contre le projet de ce gouvernement, à l'appel des trois principaux syndicats. 

Non à un lycée "à la carte"

Certes, le gouvernement a tenté de rassurer les personnels en prévoyant la création de 1.900 postes dans le primaire pour financer le dédoublement des effectifs dans les classes de CP et CE1 des quartiers défavorisés, Mais, pour Fréderic Canghilem, de la CGT Educ'Action 63, "c'est faux, car il y a une augmentation démographique en plus de ce dédoublement. Donc il va y avoir des dégradations d'études y compris pour le premier degré" estime-t-il. 

Les deux autres réformes qui cristallisent la tension sont les réformes de la voie professionnelle et du lycée. Les professeurs de l'enseignement professionnel s'étaient déjà mobilisés un peu partout en France en septembre dernier, dénonçant une réforme avec une Seconde plus générale qui permettra ensuite de sélectionner sa spécialité en classe de Première. 

La réforme du lycée général est selon Fréderic Canghilem, il s'agit "d'une réforme à deux vitesses, avec le lycée pour les riches et le lycée pour les pauvres, à l'image de ce qui se passe dans le monde anglosaxon"

Des rassemblements partout en Auvergne 

Les appels à la manifestation sont dont lancés dans toute l'Auvergne. Dans l'Allier, les manifestants ont rendez-vous à 14h30 devant l'inspection académique d'Yzeure. 

A Aurillac, le rassemblement a lieu à 10h30 devant la DSDEN place de la Paix.

En Haute Loire, les manifestants se rejoignent à 10h30 devant les locaux de l'Inspection Académique à Vals-prés-le-Puy

Enfin, à 10h, un cortège s'élancera place Delille à Clermont-Ferrand.