Infos

Grève dans la fonction publique en Gironde : écoles, lycées, collèges, trains et avions touchés

Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde lundi 25 janvier 2016 à 18:07

L'entrée de l'école Thiers, à Bordeaux-Bastide
L'entrée de l'école Thiers, à Bordeaux-Bastide © Radio France - Pierre-Marie Gros

Les fonctionnaires sont en grève ce mardi pour réclamer une hausse de leur pouvoir d'achat. En Gironde, le mouvement affecte en premier lieu l'Education nationale, mais le trafic des TER est également perturbé, tout comme les vols à l'aéroport de Mérignac.

Les fonctionnaires sont en grève ce mardi :  les agents sont appelés à cesser le travail par trois syndicats - la CGT, FO et Solidaires - pour dénoncer la baisse de leur pouvoir d'achat et réclamer une hausse des salaires, alors que leur indice est gelé depuis maintenant six ans.

Le mouvement s'annonce assez bien suivi dans l'Education nationale, avec 40 à 50 % des enseignants qui vont cesser le travail, selon les estimations de leurs syndicats. 

Mon fils qui vient d'entrer dans la vie active gagne autant que moi, après 34 ans de carrière ! On ne fait peut-être que 24h de cours par semaine, mais il y a toutes les réunions, toute la préparation. On gagne moins que les profs du secondaire, qui sont pourtant comme nous à Bac + 5 . C'est un peu injuste.

— Anne-Marie Serres, directrice de l'école maternelle Le Noviciat, à Bordeaux, gagne 2.500 euros nets par mois.

"On a un métier très prenant, on aimerait que le gouvernement en tienne compte"

Anne-Marie Serres, dans la cour de l'école du Noviciat, à Bordeaux  - Radio France
Anne-Marie Serres, dans la cour de l'école du Noviciat, à Bordeaux © Radio France - Pierre-Marie Gros

Et comme le mouvement touche aussi la fonction publique territoriale, le fonctionnement des écoles élementaires est également perturbé. C'est le cas notamment à Bordeaux. Pas de cantine, pas de garderie et même dans certains cas, des écoles carrément fermées. Les parents, comme à chaque fois, ont dû s'organiser au dernier moment.

Par chance, je suis en repos. Je vais pouvoir faire manger mes deux filles à midi, plus deux ou trois autres enfants pour dépanner les parents. Ce sera sympa, on va faire opération pizza.

— Laurent, parent d'élève à l'école Thiers, quartier de la Bastide, à Bordeaux.

"C'est le système D, la débrouille"

►►► A LIRE AUSSI : le point sur l'accueil dans les écoles bordelaises

Perturbations à la SNCF et dans les airs

A la SNCF, le mouvement , qui court de lundi 19h à mercredi 8h, touche principalement la circulation des TER. 3/4 d'entre eux malgré tout circuleront. Les Trains Express Régionaux supprimés sont remplacés par des cars notamment entre Bordeaux et Dax, Bordeaux-Angoulême, Bordeaux-Mont de Marsan, et Bordeaux-Agen. Le trafic Intercités est quasi normal sauf sur les Lignes Bordeaux-Toulouse, et Bordeaux-Hendaye. Pas de perturbation en revanche dans le trafic des TGV.

Les contrôleurs aériens sont également en grève. La Direction générale de l'aviation civile annonce un trafic réduit de 20% au départ et à l'arrivée des aéroports français.Sur l'aéroport de Bordeaux, 11 vols à l'arrivée et 12 au départ sont d'ores et déjà annulés dans la journée, notamment en direction ou en provenance de Lyon, Rome, Porto ou des deux aéroports parisiens d'Orly et de Roissy-Charles de Gaulle. 

►►► A LIRE AUSSI : les perturbations à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac

Manifestation à 11h

Une manifestation est prévue ce mardi en fin de matinée à Bordeaux. Le cortège partira à 11h et demi de la place de la République, direction la Préfecture, quartier Mériadeck. Auparavant, les enseignants se seront rassemblés devant le Rectorat, cours d'Albret.

Partager sur :