Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Grève sanitaire" : parfois "agglutinés", des lycéens dijonnais témoignent

-
Par , , France Bleu Bourgogne

Un appel à la grève est lancé en France pour le mardi 10 novembre 2020 par des syndicats d'enseignants. Ils réclament des conditions d'accueil des élèves plus en phase avec la crise sanitaire. Comment ça se passe dans les lycées, avec le Covid-19 ? On a posé la question à des lycéens dijonnais.

Camille et Lily Rose , en seconde au lycée Carnot, pas emballés par les cours à distance
Camille et Lily Rose , en seconde au lycée Carnot, pas emballés par les cours à distance © Radio France - Olivier Estran

Malgré le renforcement du protocole, un appel à "la grève sanitaire" est lancé mardi 10 novembre 2020, à l'initiative de plusieurs syndicats d'enseignants. Le mouvement sera-t-il suivi ? Le Snuipp-FSU, premier syndicat d'enseignants du primaire, prévoit en tout cas 20% de grévistes dans les écoles primaires. Dans leur viseur, les conditions d'accueil des élèves, de la maternelle au lycée, qui ne sont pas satisfaisantes selon eux au niveau sanitaire.  

Dans certaines situations, impossible de respecter les gestes barrières selon ces lycéens dijonnais

"Dans les couloirs, on est agglutinés" 

Qu'en pensent les lycéens ? A Dijon, certains -issus de trois lycées différents- décrivent des moments où ils sont "agglutinés", comme "dans un concert", surtout dans les couloirs ou dans la queue de la cantine. En revanche, il évoquent quasiment tous la présence systématique de gel hydroalcoolique, un port du masque respecté et une bonne aération des salles de classe. 

Dalian et Steven, en terminale au lycée professionnel Hyppolite Fontaine de Dijon, "déjà habitués" aux cours à distance

Les cours à distance, une bonne solution ? 

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a indiqué que les lycéens pourront suivre les cours à distance "la moitié du temps scolaire". Une manière de désengorger les établissements. Sur cette question-là, les lycéens dijonnais que nous avons rencontré sont divisés. 

L'idée ne plait pas vraiment à Camille et Lily-Rose , deux élèves de seconde du lycée Carnot de Dijon

  • Fabian Clément, professeur de lettres à Longvic et co-secrétaire du syndicat SNES-FSU Côte-d'Or, sera l'invité de France Bleu Bourgogne mardi matin de 7h30 à 7h50
Choix de la station

À venir dansDanssecondess