Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Harcèlement scolaire : une BD pour aider à parler

jeudi 17 mai 2018 à 14:53 Par Alexandre Sanguinetti, France Bleu RCFM

Le harcèlement à l'école, sujet particulièrement sensible et pour lequel il est très difficile de faire un état des lieux précis en Corse. Il s’agit souvent de discriminations portant sur le physique, les orientations sexuelles ou les choix religieux. Reportage de Benjamin Cuneo.

Contre le harcèlement, un numéro : le 3020
Contre le harcèlement, un numéro : le 3020 - Ministère de l'Education Nationale

Bastia, Corse, France

Au collège Giraud de Bastia, c'est notamment dans le cadre de leur cours d'Arts Plastiques que les élèves d'une classe de 4ème libère la parole. Ils se servent de l'art et du dessin pour parler de harcèlement. C'est à travers Yann, un collégien fictif, un peu trop maigre, et un peu trop métisse aussi, que les élèves se basent pour débuter leur Bande Dessinée.  Un double travail artistique, d'écriture puis de dessin, permettant aux enfants de s'exprimer au mieux selon Catherine Colonna, professeure de Lettres à l'initiative du projet : « l’écriture déjà parce que, quand un enfant se projette, il s’approprie. On va produire des images qui vont permettre de s’approprier une histoire, de s’identifier ».

Catherine Colonna - professeure de Lettres

Parler pour lutter

Exemple de harcèlement (illustration) - Aucun(e)
Exemple de harcèlement (illustration)

Les différentes formes de harcèlement sont encore très présentes au collège, concernant l’orientation sexuelle supposée ou la religion, par exemple. Un atelier d'expression, encadré par l'infirmière du collège, Laetitia Michel, a également vu le jour au sein de l'établissement. Les élèves peuvent s'y exprimer sur ce qu'ils ont vu, ou vécu ; et ils sont encouragés à parler pour lutter contre le harcèlement. « Il faut déjà en parler à un adulte. Il faut qu’ils comprennent qu’ils ne peuvent pas régler ça entre eux », précise l’infirmière scolaire. « Il faut protéger le harcelé bien sûr, mais aussi prendre en charge le harceleur », conclut Laetitia Michel.

Laetitia Michel - infirmière scolaire

Le résultat de l'atelier sera exposé à partir du 28 mai au soir à la mairie de Bastia.

Pour agir contre le harcèlement scolaire, élèves, parents, professionnels, appelez le 30 20.