Éducation

Haute-Vienne : 13 567 familles vont toucher l'allocation de rentrée scolaire ce jeudi

Par France Bleu Limousin, France Bleu Limousin mercredi 17 août 2016 à 19:47

Les enseignes tentent de présenter les meilleurs prix sur les fournitures scolaires.
Les enseignes tentent de présenter les meilleurs prix sur les fournitures scolaires. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Limousin

Ce jeudi 18 août, 2,8 millions de familles françaises, dont 13 567 en Haute-Vienne, vont toucher l'allocation de rentrée scolaire. Face à la longue liste et au coût des fournitures, cette aide devrait permettre de faire plus sereinement ses courses de rentrée.

C'est souvent le casse-tête de la fin de l'été : l'achat des fournitures scolaires. "Il faut un classeur pour le cours de physique, un pour le cours de sciences ou un seul pour les deux ?", demande Cécile à sa fille Léane qui entre en classe de quatrième.

A la caisse de la papeterie, les cahiers, règles et crayons défilent. Et la note augmente. "Je tablais sur 70 euros en effet pour la rentrée de ma fille, sans le cartable et l'agenda", explique cette mère de famille.

REPORTAGE | Dans les rayons de la papeterie, à la course aux fournitures scolaires.

"On a les allocations pour ça"

Cette année, les dépenses liées à l'achat des fournitures scolaires sont en légère baisse, de 0,1% par rapport à l'année dernière, selon l'association Famille de France. Il faut tout de même compter une enveloppe d'environ 190 euros pour un collégien entrant en sixième.

Pour aider à mieux supporter ces frais de rentrée, les Caisses d'allocations familiales (CAF) versent aux bénéficiaires un peu moins de 400 euros par enfant. 13 567 familles, soit 20 724 enfants auront droit cette année à l'allocation de rentrée scolaire (ARS) en Haute-Vienne.

Pascale en bénéficie pour ses deux enfants de 13 et 16 ans. "On prend ce dont on a besoin dans les rayons, on a les allocations pour ça", reconnaît-elle. "Ce sont des frais que l'on connaît, on le sait donc on met l'argent de côté et on le dépense."

Le jour de l'allocation, il va y avoir plus de monde. On sent que c'est utile
— Françoise Dumortier, directrice d'une papeterie

Après le versement de l'ARS, les familles devraient se précipiter dans les magasins et papeteries pour faire leurs achats à quelques jours de la rentrée, prévue cette année le 1er septembre.