Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Haute-Vienne : dernières mobilisations avant une réunion décisive sur la carte scolaire

jeudi 14 février 2019 à 3:32 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Le verdict approche pour les classes menacées de fermeture en Haute-Vienne : la carte scolaire sera validée ce vendredi. En attendant, la mobilisation continue dans certaines communes touchées. Néanmoins, le solde sera positif de 8 classes nouvelles à la rentrée prochaine.

Plusieurs écoles se mobilisent ces dernières semaines contre des suppressions de postes en Haute-Vienne
Plusieurs écoles se mobilisent ces dernières semaines contre des suppressions de postes en Haute-Vienne - © Géraldine Ponsolle

Haute-Vienne - France

Cette année, 17 fermetures de classes sont programmées dans l'enseignement primaire en Haute-Vienne, essentiellement dans le milieu rural, tandis que les ouvertures se concentrent dans les REP, les réseaux d'éducation prioritaire. Et depuis que les communes ont été informées, des parents d'élèves se mobilisent. 

A Aureil, où la menace est apparue en début de semaine, ils ont prévu de bloquer symboliquement l'école pendant au moins une demi-heure à l'ouverture, ce jeudi matin.  A Peyrilhac, parents, élus et habitants veulent passer la soirée de la St Valentin dans les locaux, histoire de montrer "leur amour pour l'école et pour leurs enfants" !

Un pique-nique revendicatif à Razès, où l'accueil des enfants de 2 ans est menacé par la nouvelle carte scolaire - Aucun(e)
Un pique-nique revendicatif à Razès, où l'accueil des enfants de 2 ans est menacé par la nouvelle carte scolaire - © Géraldine Ponsolle

A Razès, une quarantaine de personnes ont pique-niqué à l'école mercredi midi, après avoir déjà mené plusieurs actions (blocage, manifestation au rectorat, rassemblement) pour tenter de préserver un des 6 postes d'enseignants. Et ne pas passer à 3 niveaux par classe. Un scénario évité de justesse l’an dernier.

Une nouvelle réunion a lieu ce jeudi pour faire les derniers ajustements, avant un CDEN (comité départemental de l'éducation nationale) calé le lendemain, pour entériner définitivement cette nouvelle carte scolaire.