Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation DOSSIER : L'éducation : un enjeu électoral 2017

Haute-Vienne : les 80 élèves d'une école élémentaire réalisent un film d'animation

mercredi 29 mars 2017 à 5:00 Par Solène de Larquier, France Bleu Limousin

Quatre écoles en Haute-Vienne ont été nommées au Top 30 national de l'innovation, un record pour de l'académie de Limoges. Parmi elles, l'école élémentaire de Saint-Auvent, en Haute-Vienne, dont les élèves réalisent un film d'animation à partir d'un album qu'ils ont eux-mêmes créé.

La directrice de l'école de Saint-Auvent, Chloé Deslandes, montre le livre imaginé par les élèves qui va inspirer leur film d'animation.
La directrice de l'école de Saint-Auvent, Chloé Deslandes, montre le livre imaginé par les élèves qui va inspirer leur film d'animation. © Radio France - Solène de Larquier

Haute-Vienne, France

Réalisation d'un album puis d'une film d'animation, création d'un forum de rencontre pour les parents, accueil bienveillant pour les élèves de sixième... Ces initiatives semblent très différentes mais elles ont toute en commun d'innover. "L'innovation pédagogique ce n'est pas tout chambouler, c'est se saisir d'un problème et élaborer une solution qui vient du terrain" explique Stéphanie Cagny, La conseillère académique pour la Recherche et le Développement en Innovation et Expérimentation (Cardie). Cette cellule accompagne les écoles de la maternelle au lycée pour valoriser les projets. "L'innovation est plutôt interdisciplinaire, elle favorise le bien-être, l'implication des élèves, l'autonomie, etc." développe la conseillère.

"L'innovation pédagogique ce n'est pas tout chambouler, c'est se saisir d'un problème et élaborer une solution qui vient du terrain." - Stéphanie Cagny, conseillère académique pour la Recherche et le Développement en Innovation et Expérimentation (Cardie)

Quatre écoles de Haute-Vienne dans le Top 30 national de l'innovation

Chaque année, l'éducation nationale sélectionne 35 projets dans le Top 30 de l'innovation (cinq sont retenus hors catégories) dans des catégories diverses. En 2017, pas moins de quatre écoles de l'Académie de Limoges, tout de la Haute-Vienne ont été retenues pour participer à ce concours, ce qui en fait l'académie la plus représentée avec celle de Nancy. Des délégations sont invitées à Paris le 29 mars pour la journée de l'innovation et cinq d'entre elles recevront un prix. Parmi ces établissements se trouve l'école élémentaire de Saint-Auvent. L'école n'a pas postulé elle-même au concours, c'est leur conseillère pédagogique, Nathalie Chambrely, qui a repéré le potentiel du projet. "C'est aussi notre travail de valoriser le travail des écoles et leur faire prendre conscience lorsqu'un projet est innovant" détaille la conseillère académique.

A Saint-Auvent, les élèves ont créé un livre et le transforment en film

Les 80 élèves, de la maternelle au CM2, créent de A à Z un film d'animation. Le scénario et les décors sont basés sur un album que les enfants ont réalisé eux-mêmes l'an dernier. Les enseignants ont eu l'idée de ce premier projet après avoir remarqué des difficultés chez leurs élèves : "Les productions des enfants étaient parfois pauvres et nous voulions faire un projet tous ensembles alors nous avons pensé à réaliser cet album." explique Chloé Deslandes, directrice et enseignante en CM1-CM2. L'imaginaire des enfants a été largement sollicité : les plus grands ont imaginé et écrit l'histoire, les autres classes ont réalisé les décors en papier mâché avec l'aide d'une illustratrice professionnelle et d'un photographe. L'illustratrice a ensuite inséré par image numérique le personnage principal, d'après le modèle donné par les enfants.

"La grande aventure de Sébastien", l'album imaginé et créé par les élèves de l'école de Saint-Auvent. - Radio France
"La grande aventure de Sébastien", l'album imaginé et créé par les élèves de l'école de Saint-Auvent. © Radio France - Solène de Larquier

"La grande aventure de Sébastien" trône désormais dans toutes les classes. Mélodie fait partie des auteurs : "C'est un jeune homme de 17 ans. Il vit dans le pays de Barbe à papa et il a les cheveux en barbe à papa. Il a perdu sa fiancée et il la cherche dans le monde entier comme au Niger et en Nouvelle-Zélande."

"La grande aventure de Sébastien", l'album imaginé et créé par les élèves de l'école de Saint-Auvent. - Radio France
"La grande aventure de Sébastien", l'album imaginé et créé par les élèves de l'école de Saint-Auvent. © Radio France - Solène de Larquier
"La grande aventure de Sébastien", l'album imaginé et créé par les élèves de l'école de Saint-Auvent. - Radio France
"La grande aventure de Sébastien", l'album imaginé et créé par les élèves de l'école de Saint-Auvent. © Radio France - Solène de Larquier

A la découverte du monde du cinéma

Le résultat de cet album collectif est probant. "Les petits et les grands se côtoyaient mais sans vraiment partager de choses, réaliser cet album ensembles les a rapprochés" note Alain Darcy, enseignant en maternelle. La directrice renchérit : "De la toute petite section jusqu'au CM2, les enfants sont beaucoup plus solidaires, il y a plus de coopération. Même entre enseignants, travailler en équipe nous a beaucoup plu." Cette année, l'équipe pédagogique prolonge donc le projet avec un film d'animation. Un intervenant professionnel les encadre pour leur faire découvrir les métiers et techniques du monde du cinéma. Cette-fois ci, les grands ont en charge l'écriture du scénario, le doublage, la réalisation en slow motion. Calixte, élève en CM2 décrit le processus comme un pro : "Nous allons faire les personnages en papier mâché, les faire bouger, prendre des photos et ça créera le mouvement".

Les décors créés en papier mâché pour l'album serviront également pour le film d'animation.  - Radio France
Les décors créés en papier mâché pour l'album serviront également pour le film d'animation. © Radio France - Solène de Larquier
Les décors créés en papier mâché pour l'album serviront également pour le film d'animation.  - Radio France
Les décors créés en papier mâché pour l'album serviront également pour le film d'animation. © Radio France - Solène de Larquier

Les autres classes s'occupent des décors ou encore des bruitages pour les plus jeunes. Des bruits de pas dans les feuilles, d'hélicoptère ou encore de crépitement de feu sont réalisés avec tout ce que les enfants peuvent trouver dans la classe. Petit à petit, le film prend forme et les enfants pourront voir le fruit de leur travail à la fin de l'année.

Balais, sac de riz ou encore bandes de cassettes audio servent aux maternelles pour créer les bruitages du film. - Aucun(e)
Balais, sac de riz ou encore bandes de cassettes audio servent aux maternelles pour créer les bruitages du film. - Courtoisie d'Alain Darcy
  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.