Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : une boîte aux lettres à l'école de Chaillac pour lutter contre le harcèlement scolaire

-
Par , France Bleu Limousin

Pour lutter contre le harcèlement scolaire, la commune de Chaillac-sur-Vienne a mis en place une boîte aux lettres à la disposition des enfants pour qu'ils puissent s'exprimer. L'originalité c'est que cette boîte aux lettres a été installée au sein de l'école primaire. Une première en Haute-Vienne.

 A l'école primaire de Chaillac-sur-Vienne on lutte contre le harcèlement scolaire grâce à une boîte aux lettres
A l'école primaire de Chaillac-sur-Vienne on lutte contre le harcèlement scolaire grâce à une boîte aux lettres © Radio France - Françoise Ravanne

C'est une première en Haute-Vienne !  La commune de Chaillac-sur-Vienne prés de Saint-Junien a installé en début d'année une boîte aux lettres dans l'école primaire pour permettre aux enfants de s'exprimer en laissant un message écrit en cas de harcèlement scolaire ou tout type de violences dont ils seraient victimes. L'initiative est née en France grâce à l'association "Les papillons "qui lutte contre la maltraitance infantile. Mais à Chaillac c'est une élue qui a voulu relayer cette initiative. Mélanie Mousnier est conseillère municipale. Avant de faire installer la boîte aux lettres dans l'école elle a expliqué aux élèves les raisons de son installation et "Ils ont été très réceptifs" explique t-elle.

12 % des élèves victimes de harcèlement scolaire en primaire

Ce sont les chiffres qui ont donné l'idée à Mélanie Mousnier de lancer ce projet dans sa commune "Quand on voit que 12 % des élèves en primaire sont victimes de harcèlement scolaire et trois enfants en moyenne par classe, on s'interroge...pourquoi pas à Chaillac ?" explique Mélanie Mousnier qui relève chaque jour la boite aux lettres à l'école et qui précise aussi qu'elle n'est pas faite seulement pour lutter contre le harcèlement scolaire mais aussi contre les violences sexuelles. 

Une boîte aux lettres bien visible à l'école pour libérer la parole des enfants
Une boîte aux lettres bien visible à l'école pour libérer la parole des enfants - © Commune de Chaillac

Une initiative bien accueillie par les parents d'élèves

A l'association des parents d'élèves de Chaillac-sur-Vienne Céline Gros maman de deux enfants de 11 et 8 ans trouve que c'est une très bonne chose. "Dans les familles on ne sait pas ce qui se passe une fois que la porte est fermée, ça peut arriver n'importe où à la ville comme à la campagne... et si ça peut servir ne serait -ce qu'à un enfant ce sera une bonne démarche" souligne cette jeune maman.

Pour l'instant et heureusement la boîte aux lettres de l'école de Chaillac reste vide à l'exception d'un message exprimant un mal être mais cela a permis de résoudre très vite la situation.

#MaSolution

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess