Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Hilsenheim : forte mobilisation des parents contre la fermeture d'une classe à l'école maternelle

mardi 15 mai 2018 à 19:03 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Ils ne veulent pas de la suppression d'une classe à la rentrée prochaine. Les parents d'élèves de l'école maternelle d'Hilsenheim sont déterminés. Ils multiplient les actions : occupation des locaux et plusieurs journées "école morte" sont au programme. Ils ne veulent pas de classes surchargées.

Les parents d'élèves organisent la riposte
Les parents d'élèves organisent la riposte © Radio France - Guillaume Chhum

Hilsenheim, France

Journée école morte ce mercredi, occupation des locaux toute la semaine, les parents d'élèves de l'école maternelle d'Hilsenheim, dans le Bas-Rhin, sont plus que déterminés contre la fermeture d'une classe. 

Des actions jusqu'à début juin 

L'éducation nationale veut la suppression d'une classe, alors qu'il y a 87 élèves inscrits, au lieu de 89 pour la maintenir. Une situation qui révolte les parents. L'école maternelle compte 4 classes. L'établissement scolaire accueille aussi des enfants du foyer de la Providence, des enfants placés. 

Ils ne veulent pas que leurs enfants soient à plus de 29 par classe à la rentrée prochaine, contre 26 actuellement. 

On ne va pas attendre le mois de juin pour se mobiliser. La mobilisation c'est dés maintenant," Marielle Wolff est parent d'élève

ECOUTEZ - Marielle Wolff est parent d'élève, elle explique pourquoi cette mobilisation est importante

L'occupation de classe a débutée ce lundi mation  - Aucun(e)
L'occupation de classe a débutée ce lundi mation - DR

Nous avons trois semaines de mobilisation qui sont organisées. Nous avons fait les plannings et les parents s'inscrivent pour occuper une classe," Carine Chalard, à la tête de la mobilisation 

Lundi matin, l'inspectrice de l'éducation nationale s'est déplacée et les parents ne comptent pas attendre début juin, date de la tenue du Conseil Départemental de l'Education Nationale (CDEN) pour se mobiliser. Ils vont organiser une série d'actions d'ici là

Le programme de la mobilisation du mois de mai : 

Jeudi 17 : occupation de classe

Mardi 22 :  grève des institutrices

Mercredi 23 : occupation de classe

Jeudi 24 : occupation de classe

Vendredi 25 : école morte

ECOUTEZ - Karine Chalard est parent d'élève, elle est inquiète pour l'année prochaine