Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Hommage à Jacques Chirac dans les établissements scolaires : "il fait partie de l'Histoire"

-
Par , France Bleu Nord

La France a fait ses adieux à Jacques Chirac, décédé jeudi à l'âge de 86 ans. Ce lundi était une journée de deuil national. Dans les établissements scolaires, la consigne était de permettre un moment de recueillement. Nous nous sommes rendus au lycée Charlotte-Perriand de Genech.

Le drapeau français était en berne ce lundi au lycée Charlotte-Perriand de Genech. Les 1300 élèves ont observé un moment de recueillement.
Le drapeau français était en berne ce lundi au lycée Charlotte-Perriand de Genech. Les 1300 élèves ont observé un moment de recueillement. © Radio France - Cécile Bidault

Jacques Chirac repose désormais au cimetière du Montparnasse, à Paris. Les obsèques de l'ancien président de la République ont eu lieu ce lundi, journée de deuil national. A cette occasion, les drapeaux étaient en berne et une minute de silence a été respectée dans les administrations.

Les établissements scolaires étaient également invités à se joindre à cet hommage. La consigne, c'était qu'il y ait, à 15h, un moment de recueillement dans les classes. Les professeurs qui le souhaitaient pouvaient également évoquer le parcours de Jacques Chirac, en tant que président de la Ve République.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Moment de recueillement

Les 1300 élèves du lycée Charlotte-Perriand de Genech, entre Lille et Saint-Amand-les-eaux, se sont associés à cet hommage. Le temps que tous les lycéens rejoignent leurs classes à l'intercours de 15h, l'annonce de la proviseure retentit dans tous les couloirs de l'établissement : "une journée de deuil national a été décidée à l'occasion du décès de l'ancien président de la République, Monsieur Jacques Chirac. Je vous remercie de permettre à chacun d'observer un moment de recueillement".

Nous n'avons pas accès aux salles de classe pour assister à ce moment, mais à la sortie du lycée, devant les drapeaux en berne, les élèves, tous nés après la réélection de Jacques Chirac en 2002, estiment cet hommage légitime, même s'ils ne connaissent pas grand chose de l'ancien président : "c'est un homme qui fait partie de l'Histoire, même si on ne le connaît pas vraiment". A la question, "qui était Jacques Chirac ?", les réponses sont vagues : "un président, un homme politique. Après... je sais pas. Il a battu Jean-Marie le Pen, je crois. Il était de gauche ? Non, je ne sais pas, j'ai peur de dire une bêtise !".

ECOUTEZ : réaction de lycéens après la minute de silence en hommage à Jacques Chirac

Depuis l'annonce de sa mort, certains professeurs ont rappelé qui était Jacques Chirac. La proviseure du lycée Charlotte Perriand, Florence Delannoy, reconnaît que "pour la plupart des lycéens, c'est un président qui fait partie de leurs cours d'Histoire. C'était donc l'occasion d'une petite leçon d'Histoire immédiate".

ECOUTEZ : reportage devant le lycée Charlotte-Perriand de Genech

Choix de la station

À venir dansDanssecondess