Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hommage à Samuel Paty dans les écoles: "les dérapages seront remontés au parquet", affirme l'académie de Paris

-
Par , France Bleu Paris

A 11h, une minute de silence sera observée dans tous les établissements scolaires de France. "Si des dérapages ont lieu, nous ne laisserons pas passer les choses", insiste Antoine Destrés, le directeur de l'académie de Paris. Des remontées seront faites "au rectorat et au parquet".

12 millions d'élèves de retour en classe observeront une minute de silence en hommage à Samuel Paty ce lundi 2 novembre à 11h.
12 millions d'élèves de retour en classe observeront une minute de silence en hommage à Samuel Paty ce lundi 2 novembre à 11h. © Maxppp - Jean François Ottonello

Les deux millions et demie d'élèves d'Ile-de-France reprennent les cours ce lundi 2 novembre dans un contexte particulier, entre menace terroriste et protocole sanitaire renforcé dans les écoles. Une rentrée redoutée par beaucoup d'enseignants qui vont devoir organiser ce temps d'hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie décapité vendredi 16 octobre a la sortie des cours, en pleine rue à Conflans-Sainte-Honorine parce qu'il avait montré des caricatures de Mahomet en classe lors d'un cours sur la liberté d'expression. C'est "le temps de l'hommage et de la réflexion", indique  Antoine Destrés, le directeur de l'académie de Paris, invité de France Bleu Paris ce lundi. 

Il y aura un "temps pédagogique dans la majeure partie des établissements de Paris", aujourd’hui, dans la semaine ou dans le mois, explique Antoine Destrés, avec des outils pédagoqiques à disposition, alors que de nombreux enseignants déplorent un hommage réduit à une minute de silence.

Aucun dérapage toléré

Des enseignants redoutent aussi ce moment. Le directeur de l'académie admet que "certains professeurs ne se sentaient pas capable de conduire cette séquence pédagogique". "Dans certains collèges, des enseignants se sont fait remplacer".

En cas de dérapage des élèves, qui refuseraient de respecter cette minute de silence ou tiendraient des propos justifiant l'assassinat de Samuel Paty, le directeur de l'académie de Paris, assure que "nous ne laisserons pas passer" et que "des remontées seront faites en direction du rectorat, mais aussi du parquet". 

300.000 masques à disposition pour les élèves en élémentaires

Une rentrée d'autant plus compliquée à gérer qu'il y a un nouveau protocole sanitaire à mettre en place. La nouveauté, c'est le port du masque imposé pour les élèves dès 6 ans. Et si un enfant arrive sans son masque ?  "Nous avons des stocks, 300.000 masques pour les enfants en élémentaire, pour ceux qui n'en disposent pas ou les familles qui n'ont pas les moyens", assure Antoine Destrés. 

Les établissement ont jusqu'à lundi prochain pour mettre en place le nouveau protocole sanitaire, à savoir une ventilation au moins toutes les deux heures, un grand ménage une fois par jour dans les classes, éviter le brassage des élèves dans les couloirs.

Les effectifs seront-ils suffisants ? "Nous avons eu des contacts avec la mairie de Paris, la région, pour faire en sorte que ces dispositions renforcées soient respectées. Nous avons aujourd'hui l'assurance que les collectivités ont fait le nécessaire, on va suivre ça avec beaucoup d'attention dans les jours qui viennent."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess