Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hommage à Samuel Paty : la rentrée des classes ce lundi aura finalement lieu à l'heure habituelle

-
Par , France Bleu

La rentrée des classes, ce lundi 2 novembre, aura bien lieu à l'heure habituelle. Mardi dernier, le gouvernement avait décidé de la décaler à 10h, pour permettre aux enseignants de préparer l'hommage à Samuel Paty. Mais il a finalement revu sa copie ce vendredi en raison du contexte sécuritaire.

La rentrée des vacances de la Toussaint aura finalement lieu à l'heure habituelle.
La rentrée des vacances de la Toussaint aura finalement lieu à l'heure habituelle. © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Ce lundi novembre, la rentrée des classes, après les vacances de la Toussaint, aura lieu à l'heure habituelle, selon les informations recueillies par nos confrères de franceinfo. Elle avait été décalée à 10h mardi dernier, pour permettre aux enseignants de préparer l'hommage à Samuel Paty, leur confrère assassiné à Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre.

Mais en raison de la situation sécuritaire, suite à l'attentat dans les Yvelines, puis à celui de Nice jeudi, les autorités veulent éviter des attroupements d'élèves devant les établissement scolaires. Cela pourrait en effet arriver pour les collégiens et lycéens arrivant en transports scolaires.

Une minute de silence à 11h

Selon franceinfo, une minute de silence en hommage à Samuel Paty sera organisée dans chaque classe à 11 heures "après la lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs, dans des conditions respectueuses du protocole sanitaire applicable", a indiqué Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education, dans un courrier aux enseignants. 

"Ce temps de recueillement se tiendra de préférence dans les salles de classe, et si les conditions sanitaires le permettent, dans la cour de l’établissement", a également souligné le ministre.

Le "temps pédagogique" autour de la liberté d'expression n'est plus imposé ce lundi 2 novembre, mais pourra se faire dans la semaine ou dans le mois, selon franceinfo. "Aucune classe ni aucun établissement ne peut s’exonérer de cette heure de travail et d’échange dont chaque élève de France doit bénéficier", a tout de même souligné Jean-Michel Blanquer dans son courrier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess