Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Il faut des vacances apprenantes mais reposantes" pour Olivier Klein, maire de Cichy-sous-Bois

-
Par , France Bleu Paris

Cet été, un million d'enfants devraient profiter des vacances ou des colonies "apprenantes" lancées par le gouvernement pour rattraper le retard avec le confinement. Sur France Bleu Paris, le maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) s'inquiète aussi pour "tous ceux qui ne partiront pas".

Cet été, les enfants partiront en "colonies apprenantes".
Cet été, les enfants partiront en "colonies apprenantes". © Maxppp - DAREK SZUSTER

"C'est un été particulier" pour Olivier Klein, maire divers gauche de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), qui travaille avec son équipe depuis plusieurs semaines pour organiser les vacances des enfants après deux mois de confinement. "On travaille à faire que l'été soit le plus agréable possible pour ceux qui restent", explique Olivier Klein, invité de France Bleu Paris ce jeudi.

_"Cette année, les situations sociales des familles sont plus difficiles_, quand on doit faire des choix financiers, ce sont les vacances qui trinquent". Le maire de Clichy-sous-Bois compte envoyer "plusieurs centaines d'enfants" en colonies (comme à Sourdun en Seine-et-Marne  ou à l'Alpe d'Huez) avec le dispositif "vacances apprenantes" lancées par le gouvernement". Des cours le matin, des activités l'après-midi, pour rattraper le retard pris par certains élèves avec le confinement.

Des séjours gratuits

Mais Olivier Klein souhaite avant tout que "les enfants se reposent". Ces vacances doivent être "apprenantes, mais dépaysantes, reposantes, agréables", abonde le maire de cette commune de Seine-Saint-Denis de 30 000 habitants. 

Les séjours proposés avec les "colos apprenantes" sont gratuits, mais encore faut-il aller chercher les enfants décrocheurs et convaincre les familles de les envoyer en colonies. "Je l'ai dit au gouvernement, _il ne suffit pas d'avoir une proposition, les familles qui ont eu peur de remettre leur enfant à l'école, ne vont pas les envoyer dans des colonies_", alerte le maire de Clichy, "c'est pour ça qu'on met des animateurs, des enseignants du territoire pour les rassurer, pour leur dire, prenez du temps pour vos enfants pour qu'ils se dépaysent."

Pour tous les enfants qui ne partiront pas cet été, la ville de Clichy-sous-Bois multiplie les partenariats et les projets pédagogiques pour tous les âges. 

Olivier Klein, ministre dans le prochain gouvernement ? 

"Ma mission c'est d'aider les quartiers populaires comme président de l'ANRU (l'agence de rénovation urbaine)", botte en touche Olivier Klein à la question de savoir s'il serait tenté par l'aventure ministérielle. "On a vu à quel point la crise sanitaire a été une crise sociale, il faut des mesures sociales et écologiques pour ce pays, et j'espère que le président trouvera les bonnes personnes pour les prendre", ajoute Olivier Klein qui a été réélu maire de Clichy-sous-Bois, dès le premier tour en s'alliant avec LREM, ce qui lui a valu d'être écarté par le PS.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess