Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le SNUipp-FSU de Seine-Saint-Denis appelle à "fermer les écoles cluster"

-
Par , France Bleu Paris

Les syndicats enseignants s'inquiètent de la multiplication des cas de coronavirus dans les écoles franciliennes. Pour le SNUipp-FSU de Seine-Saint-Denis, il faut fermer les établissements dans lesquels il y a des clusters.

Le SNUipp-FSU appelle à la fermeture des écoles cluster
Le SNUipp-FSU appelle à la fermeture des écoles cluster © Radio France - Claire Leys

De très nombreuses classes fermées mais seules quelques écoles complètes qui gardent porte close en raison de la recrudescence des cas de Covid : le syndicat SNUipp-FSU, majoritaire dans le primaire, dénonce la gestion de l'épidémie au sein des établissements scolaires. La Seine-Saint-Denis, qui connait la plus forte circulation du virus en France actuellement, n'est pas épargnée dans ses écoles : jeudi dernier, 139 classes y étaient fermées pour cause de cas de Covid. Au total dans l'académie de Créteil, 222 classes et 7 écoles étaient fermées, avec plus de 2.300 élèves testés positifs.

Fermer les écoles plutôt que les classes

"Ce qui nous inquiète énormément, ce sont _les écoles cluster avec énormément d'enseignants touchés_, soit positifs, soit cas contacts, alerte Caroline Marchand, co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU de Seine-Saint-Denis, invitée de France Bleu Paris ce jeudi matin. Les enfants sont de plus en plus testés, on a des remontées de cas positifs. On s'inquiète de la gestion de ces écoles cluster, qui restent ouvertes même quand tous les enseignants ne sont là. Nous ne savons pas par qui les enfants sont accueillis dans ces écoles."

"Quand une école est cluster, on ferme l'école, souhaite Caroline Marchand. Ça va être difficile pour les parents, on le comprend bien. On laisse les écoles ouvertes, mais à quel prix pour les enseignants, les enfants, les familles et tout le personnel qui tourne autour comme les Atsem. On met en danger sanitaire les enfants, les enseignants, et les familles puisque les enfants font des aller-retours à la maison."

Couac des tests salivaires

Alors que les tests salivaires ont été lancés dans les établissements scolaires français, ils ne sont pour l'heure que peu déployés en Seine-Saint-Denis, au point que certaines municipalités prennent les devants en les achetant elles-mêmes. "Les laboratoires ne suivent plus. _Il y a eu des tests salivaires à Bondy par exemple, et les familles n'avaient toujours pas les résultats une semaine après_", dénonce la co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU.

Le syndicat appelle également à vacciner les enseignants : "nous ne comprenons toujours pas pourquoi nous ne sommes pas prioritaires."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess