Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

"Il n'y a aucune nouvelle mesure spécifique sur le devoir de réserve" dit Jean-Michel Blanquer en visite en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

En visite en Dordogne, le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer a répondu aux enseignants périgourdins qui ont manifesté bâillonnés ce jeudi disant craindre pour leur liberté d'expression. Des craintes qui n'ont pas lieu d'être pour le ministre

Jean-Michel Blanquer, en visite à Thiviers, en Dordogne
Jean-Michel Blanquer, en visite à Thiviers, en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Thiviers, France

En visite en Dordogne, le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer a répondu aux enseignants périgourdins qui ont manifesté bâillonnés ce jeudi disant craindre pour leur liberté d'expression. 

Les enseignants ont ainsi voulu dénoncer une mesure qu'ils considèrent comme une menace pour leur liberté d'expression. Ils se sont bâillonnés avec un ruban rouge. Ils veulent alerter sur la teneur de l'article 1 du projet de loi "école de la confiance".

Des craintes qui n'ont pas lieu d'être a dit le ministre.

"Cela ne sert à rien d'être sur des postures sur cette question. J'ai déjà dit que j'étais prêt à modifier cet article 1 parce qu'il ne correspond pas à l’interprétation que certains en ont donné" dit le ministre

"Après si on a envie de faire semblant de croire que l'on va une atteinte au devoir de réserve pour justifier une protestation, je ne pourrai rien faire contre la mauvaise foi. Mais il n'y a aucune mesure spécifique nouvelle. Par contre le devoir de réserve tel qu'il existe dans le droit doit évidemment être respecté par tout fonctionnaire" a expliqué le ministre