Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Ile-de-France : nouveaux incidents devant les lycées, plusieurs dizaines de jeunes interpellés

mardi 4 décembre 2018 à 15:04 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

De nouveaux incidents ont éclaté ce mardi devant les lycées en région parisienne. Les syndicats lycéens protestent contre Parcoursup, les réformes du bac et du lycée et la création du Service national universel. 72 personnes ont été interpellées. 55 placées en garde à vue.

Une voiture brûlée devant le lycée Timbaut à Aubervilliers.
Une voiture brûlée devant le lycée Timbaut à Aubervilliers. © Radio France - Rémi Brancatto

Île-de-France, France

Les syndicats lycéens UNL, SGL ou encore Fidl, poursuivent leur contestation des réformes du bac, du lycée, de Parcoursup et du Service national universel. 

Lundi 188 lycées étaient perturbés en France, a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Parmi les académies les plus touchées, figuraient Toulouse, Versailles et Créteil, selon le ministère de l'Éducation.

Des incidents ont à nouveau éclaté ce mardi devant les lycées de la région parisienne.

A Paris, 5 lycées perturbés

Des poubelles  ont un moment bloqué les entrées. Deux lycéens du lycée Colbert ont été arrêtés pour des tags.

Dans le Val-d'Oise, 15 lycées perturbés

Des poubelles et des chariots de supermarché ont été incendiés, affirme la police. A Villiers-le-Bel, les forces de l'ordre ont été caillassées. Dans tout le département, 30 personnes ont été interpellées.  

Lundi, après des incidents autour de 11 lycées de ce département, 32 jeunes avaient déjà été interpellés et placés en garde à vue. Quinze mineurs, âgés de 14 à 17 ans, doivent être présentés ce mardi à un juge des enfants, indique le parquet de Pontoise. Deux jeunes majeurs doivent aussi être déférés.  

En Seine-Saint-Denis, 21 lycées et 3 collèges perturbés

Des perturbations, plus ou moins importantes, ont eu lieu dans 21 lycées et 3 collèges du département, indique ce mardi la préfecture qui précise que 25 personnes ont été interpellées.

Hier, lundi, des poubelles et une voitures avaient été incendiées devant le lycée Timbaut d'Aubervilliers. Près de 200 jeunes avaient mis en déroute à coups de pierres une voiture de police et empêché dans un premier temps les pompiers d’intervenir. 

Une centaine de jeunes se sont aussi rassemblés à Saint-Ouen ce mardi et une voiture a été incendiée près du lycée Cachin.

La préfecture assure que la plupart des actions des lycéens se sont arrêtées en fin de matinée 

Dans le Val-de-Marne, plusieurs lycées partiellement bloqués dans la matinée

Au lycée polyvalent de Cachan, une voiture a été brûlée. La police a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser des lycéens qui empêchaient les pompiers d'intervenir devant le lycée. 

Dans l'Essonne plusieurs lycées ont été bloqués

A Ris-Orangis, des jeunes ont mis le feu à des barrages de palettes. Ils ont jeté des cailloux et des bouteilles de verres sur la police. A Bondoufle, une centaine de jeunes ont caillassé les forces de l'ordre Deux gendarmes ont été légèrement blessés. Sept jeunes ont été interpellés après des blocages .

Dans les Hauts-de-Seine, 10 lycées et un collège ont  été touchés par la contestation

Il y a eu 4 interpellations pour destruction par incendie et jets de projectiles  au lycée Maupassant de Colombes. L