Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Île-de-France : un salon de l'orientation organisé virtuellement ce samedi

-
Par , France Bleu Paris

Afin de continuer à conseiller les jeunes sur leur orientation future, l'entreprise Studyrama organise un salon étudiant sur son site internet ce samedi 27 juin. L'événement, gratuit, permet aux étudiants d'en savoir plus sur 80 formations, en échangeant par visioconférence, téléphone ou écrit.

Le salon d'orientation de Studyrama se tient ce samedi 27 juin sur le site internet de l'entreprise
Le salon d'orientation de Studyrama se tient ce samedi 27 juin sur le site internet de l'entreprise © Radio France - Jeanne Daucé

Un salon de l'orientation pas comme les autres, organisé ce samedi 27 juin, de 10 h à 17 h. En raison de la crise du coronavirus, les organisateurs du salon Studyrama ont choisi de faire l'impasse sur un salon physique et de proposer l'événement sur leur site internet. Une première dans le domaine des salons de l'étudiant. 

Entièrement gratuit, ce salon virtuel permet aux jeunes d'entrer en contact avec les représentants de 80 formations dans divers domaines - finances, droit, langues étrangères, environnement...-. Mode d'emploi si vous cherchez une formation.

Visioconférence, téléphone ou écrit pour contacter les formateurs

Sur le site studyrama.com, trois options se présentent aux visiteurs du salon virtuel : "Vous pouvez vous entretenir par visioconférence avec une hôtesse ; soit vous savez ce qui vous intéresse et vous pouvez directement vous rendre sur la partie "exposants" ; ou alors, vous pouvez assister à des conférences en direct et poser des questions", détaille Céline Bautista, directrice du pôle digital et innovations de Studyrama.

Les jeunes peuvent sélectionner leur domaine de prédilection pour en savoir plus sur les formations qui les intéressent
Les jeunes peuvent sélectionner leur domaine de prédilection pour en savoir plus sur les formations qui les intéressent - Studyrama

Finances, langues ou environnement... L'étudiant choisit son ou ses domaines de prédilection. Il peut ensuite contacter les représentants des formations par visioconférence, téléphone ou écrit. 

Il y en a donc pour tous les goûts et tous les tempéraments : "Sur un salon physique, il y a parfois des étudiants un peu timides, qui passent, repassent prendre une plaquette... En virtuel, nous serons aussi confrontés à cette situation. Alors on propose un système de notifications pour dire aux intervenants qu'un étudiant est en train de consulter de la documentation sur leur stand, explique Céline Bautista. L'intervenant peut donc envoyer un petit message à l'étudiant : "Bonjour, est-ce que je peux vous renseigner ?""

Par ailleurs, un pictogramme indique la disponibilité de l'intervenant : vert quand il est libre, rouge s'il est occupé. Les étudiants peuvent également laisser un message aux formateurs.

Un pictogramme indique la disponibilité des représentants des différentes formations. Les étudiants peuvent également leur laisser un message.
Un pictogramme indique la disponibilité des représentants des différentes formations. Les étudiants peuvent également leur laisser un message. - Studyrama

Un modèle à pérenniser ?

Rien ne remplace les salons physiques, mais pour Studyrama, il n'était pas question d'annuler l'événement : "On se devait de trouver une solution pour permettre aux étudiants et aux écoles de se rencontrer", précise la directrice du pôle digital et innovations.

Studyrama envisage de renouveler l'expérience des salons virtuels, même si les événements physiques resteront au coeur de leur activité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu