Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : trois nouveaux collèges publics ouvrent à la rentrée

-
Par , France Bleu Armorique

Trois nouveaux collèges publics et un collège privé ouvrent mardi 1er septembre en Ille-et-Vilaine. Le Département compte désormais 57.000 collégiens, c'est 8.000 de plus en dix ans. En raison de ce boom démographique, un nouveau collège ouvrira en 2022 à Melesse, au nord de Rennes.

Le nouveau collège public Françoise-Elie de Bréal-sous-Montfort (Ille-et-Vilaine)
Le nouveau collège public Françoise-Elie de Bréal-sous-Montfort (Ille-et-Vilaine) © Radio France - Loïck Guellec

C'est la conséquence du boom de la démographie scolaire que connait l'Ille-et-Vilaine depuis de nombreuses années, trois nouveaux collèges publics ouvrent leurs portes mardi 1er septembre, jour de la rentrée. Ils sont situés à Bréal-sous-Montfort, Guipry-Messac et Laillé. Un collège privé, géré par la Fondation des Apprentis d'Auteuil, ouvre également à Cesson-Sévigné. Le Département compte désormais 57.000 collégiens dans les deux réseaux, publics et privés, c'est près de 8.000 de plus en dix ans.  

Des effectifs progressifs

Chaque établissement pourrait accueillir à terme près de 800 élèves, mais la première année les établissements ne seront pas au complet car des dérogations sont possibles pour les élèves de la 5è à la 3è scolarisés dans un autre collège et qui souhaite y rester. Ces trois collèges tout neufs, comme six autres pilotes, propose un accompagnement renforcé sur le numérique avec un équipement spécifique en ordinateurs portables et tablettes. Le stockage des données des élèves et des enseignants est hébergé dans un datacenter sécurisé implanté à Rennes.

Agrandissement et rénovation

Pour un Département comme l'Ille-et-Vilaine, les collèges représentent un gros challenge entre les nouveaux et les anciens qu'il faut rénover progressivement. "Nous avons porté simultanément une vingtaine d'opérations de rénovation, extension, restructuration" explique Jean-Luc Chenut président (PS) du Conseil départemental "par exemple à Montauban-de-Bretagne, le chantier aura mobilisé plus de 5 millions d'euros. Dix millions d'euros aussi pour le collège de Tinténiac".

Jean-Luc Chenut président (PS) du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine
Jean-Luc Chenut président (PS) du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine © Radio France - Loïck Guellec

Une réserve de masques

Une rentrée cette année inédite en raison de la crise sanitaire. Les masques seront obligatoires pour tout le monde, enseignants, personnels et élèves. Le Conseil départemental n'en fournira pas aux collégiens mais une réserve existe en cas de nécessité pour le jour de la rentrée. "Nous avons la responsabilité d'équiper nos agents, dans un collège comme celui de Bréal-sous-Montfort , il y a 15 agents du département" précise Jean-Luc Chenut. "Dans tous les établissements, il existe des dotations de masques à usage de nos professionnels mais il y a des réserves. Nous les mutualiserons sous la responsabilité du chef d'établissement. Le jour de la rentrée nous ferons en sorte qu'il n'y ait aucun élève sans solution".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess