Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Ils vont passer la nuit au lycée agricole de Laval pour protester contre, notamment, la baisse des moyens financiers

-
Par , , France Bleu Mayenne

Ils ont l'intention de dormir dans une salle du lycée agricole de Laval la nuit prochaine. Les enseignants sont invités à participer à une mobilisation originale, une "Nuit de l'enseignement agricole", des échanges, des débats et une occupation des lieux.

Le site du lycée agricole de Laval en Mayenne
Le site du lycée agricole de Laval en Mayenne - Site Lycée Agricole Laval

Laval, France

lls se définissent comme des veilleurs de l'enseignement agricole public. Enseignants, parents d'élèves, professionnels du monde agricole et élus sont donc invités à participer à une mobilisation originale au lycée agricole de Laval ce jeudi soir, une "Nuit de l'enseignement agricole". Un temps d'échange dans les locaux de l'établissement, des débats, et une occupation toute la nuit pour protester contre la baisse des moyens, la dégradation de la qualité de l'enseignement, et les suppressions de poste dans l'enseignement agricole. 

Un nouveau mode de contestation explique Yoann Vignier, professeur d'histoire-géographie, co-secrétaire régional du SNETAP-FSU : "l'idée c'est de faire une série d'assemblées générales et des moments de discussion autour des problématiques sur la réforme du lycée, sur la réforme de l'apprentissage, de la suppression des seuils de dédoublement qui a été décidée par le ministère de l'Agriculture, de la baisse des moyens, tout ça dans une ambiance festive. On espère dépasser le nombre de 30 personnes pour cette première en Mayenne. Il faut que les élus, qui votent les lois à Paris, s'aperçoivent qu'il y a des répercussions dans la vie locale". 

Cette "Nuit de l'enseignement agricole" est une action qui a déjà été menée la semaine dernière dans une quarantaine d'établissements en France. La nuit militante commence à 18h30. Les personnels du lycée agricole de Château-Gontier-sur-Mayenne sont aussi invités à venir à Laval. 

En Mayenne, 800 élèves sont scolarisés dans ce secteur de l'enseignement.