Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : ce que le Département ne pourra pas faire pour la rentrée de votre enfant au collège

-
Par , France Bleu Touraine

Il n'y aura pas de masques pour tous les collégiens. Il n'y aura pas de lavage des classes 3 fois par jour. Il n'y aura pas de repas dans les classes. La rentrée au collège s'annonce compliquée met en garde son président Jean-Gérard Paumier.

Une rentrée au collège compliquée en Indre-et-Loire
Une rentrée au collège compliquée en Indre-et-Loire © Radio France - Alexis Morel

Alors que le premier ministre Edouard Philippe présente ce mardi son plan de déconfinement à 15h, une présentation suivie d'un vote à l'Assemblée, le président du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire vient d'écrire aux parlementaires du département pour les alerter sur la situation dans les collèges. On en compte 54 dans notre département (71 établissements avec les collèges privés). Dans cette lettre, Jean-Gérard Paumier explique ce qu'il peut faire et ne peut pas faire pour les collégiens. Il explique qu'il ne peut pas fournir des masques aux professeurs et à tous les collégiens.

Que fait-on d'un élève qui arrive sans masque ?

Le Département explique aussi être dans l'incapacité de prendre la température de chaque collégien se présentant dans un établissement, car il y a une rupture de stock mondiale des thermomètres lasers. Il s'interroge aussi que "ce qu'on fait d'un élève qui se présente au collège sans masque" ?  Il est aussi impossible de fournir des lingettes désinfectantes en grand nombre (rupture de stock) et de nettoyer les salles de cours 3 fois par jour, car les recrutements sont insuffisants. Jean-Gérard Paumier, qui propose de faire un menu unique pour fluidifier le passage à la cantine, explique qu'il ne peut pas servir les repas dans les classes sans surveillance, les surveillants étant occupés à d'autres tâches. 

On ne peut pas laver les salles de cours 3 fois par jour

Le Département explique qu'il peut fournir des masques aux 450 agents des collèges (agents d'entretien et cantinières), fournir du gel hydroalcoolique à tous les collèges, et même un flacon individuel, en attendant une dotation de l'Etat. Il assure pouvoir nettoyer les toilettes 3 fois par jour et fournir des sprays virucides à chaque niveau de l'établissement. Il envisage aussi un menu unique au self, et des horaires élargis au moment du repas pour encourager les gestes barrières.

Jean-Gérard Paumier met donc en garde les parlementaires sur la faisabilité de la rentrée au collège en fonction des annonces du premier ministre. Il se dit prêt à retravailler ce plan d'action en fonction des mesures annoncées par Matignon. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess