Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : Enseignement catholique, moins d'effectifs en maternelle, plus en collège et lycée

-
Par , France Bleu Touraine

L'enseignement catholique en Indre-et-Loire fait le bilan de sa rentrée scolaire. 15.300 élèves dans le 1er et le second degré, un effectif stable. Quelques cas de Covid. Et des projets de regroupements scolaires de plus en plus affirmés.

L'enseignement diocésain en Touraine a de plus en plus de projets de regroupements scolaires
L'enseignement diocésain en Touraine a de plus en plus de projets de regroupements scolaires © Radio France - Jean-François Fernandez

Une baisse très nette des effectifs de maternelle d'environ 10%, une diminution plus légère d'un peu plus de 1% en primaire mais des effectifs des lycées et collèges en hausse. Tel est le bilan de la rentrée scolaire dans l'enseignement catholique en Touraine. Le privé représente globalement 15.300 élèves et 27 groupements scolaires.

Nous sommes en baisse importante dans les petites et très petites sections maternelles, entre 8 et 10% d'effectifs en moins. Certaines familles ont eu sans doute peur de mettre leurs très jeunes enfants à l'école du fait de la situation pandémique actuelle - Bernard Le Floch, directeur diocésain

Confronté à des objectifs d'économie tout comme l'enseignement public, l'enseignement diocésain pratique de plus en plus les regroupements scolaires afin de réaliser des économies de gestion. Le projet-phare de regroupement est la création du groupe scolaire du Sacré Cœur dans des bâtiments rénovés du quartier Velpeau à Tours, avec deux écoles de sept et cinq classes et la fusion de deux collèges, Maintenon et La Providence. Les écoles fonctionnent déjà mais le nouveau collège n'ouvrira que le 2 novembre. A Fondettes, un autre regroupement verra le jour à la rentrée 2021, l'ensemble scolaire Jean XXIII qui comprendra la nouvelle école Notre Dame de Fondettes et une annexe du collège Saint Martin. Et puis, loin de l'agglomération tourangelle, les responsables de l'enseignement catholique réfléchissent aussi au rapprochement du collège et de l'école privée de Richelieu avec le collège privé de Sainte-Maure-de-Touraine, car en milieu rural aussi, il faut mutualiser, d'autant que l'enseignement catholique reconnait que la baisse démographique en milieu rural pèse sur la diminution de ses effectifs.

Concernant la situation sanitaire, l'enseignement catholique, comme l'enseignement public, a été touché par des cas de Covid asymptomatiques. A l'Institution Marmoutier, à l'école Sainte-Ursule, à Richelieu et à l'école Saint-Martin de Tours. Deux classes sont toujours fermées à Saint-Martin et ne rouvriront que la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess