Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : L'État débloque plus d'un million d'euros pour les vacances apprenantes

-
Par , France Bleu Touraine

Du 6 juillet au 28 août, la préfecture d'Indre-et-Loire va dépenser plus d'un million d'euros pour permettre aux jeunes des quartiers prioritaires, mais pas uniquement à eux, de pouvoir allier loisirs et apprentissage.

Les colos apprenantes allient loisirs et apprentissages
Les colos apprenantes allient loisirs et apprentissages © Radio France - Julio PELAEZ/PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

La préfecture d'Indre-et-Loire met la main au portefeuille pour permettre à au moins 1.500 enfants de profiter de vacances apprenantes, un dispositif destiné en priorité aux familles en grande difficulté et qui allie loisir et apprentissage. Elle débloque plus d'un million d'euros pour le Plan Quartier d'Eté 2020, une série de mesures qui visent à compenser, en partie, la fermeture des écoles, collèges et lycées pendant deux mois, tout en veillant à divertir les enfants qui ne partent pas en vacances.

Des colos apprenantes pour environ 400 enfants

L'exemple le plus parlant est celui des Colos apprenantes :  une dizaine, organisées par des communes ou des associations, ont déjà été validées et il y en aura d'autres annoncées dans les jours qui viennent.  Il s'agit le plus souvent de séjours d'une semaine, pas forcément hors du département, mais dans un lieu dépaysant quand même pour les jeunes sortis de leur environnement quotidien, comme l'explique Xavier Gabillaud, directeur départemental de la Cohésion Sociale : "On a par exemple le centre social Courteline, avec une association du Sanitas, qui vont travailler avec les éclaireurs de France qui ont un centre de vacances dans le Lochois. Ils vont proposer un séjour au mois d'août pour des garçons et filles du Sanitas pour aller faire de la randonnée, de l'éducation à l'environnement et des ateliers d'écriture et de lecture collective. _Ça permet à des enfants de partir en séjour à quelques kilomètres de chez eux, mais dans des territoires qu'ils ne connaissent pas forcément_. C'est la tendance générale : on peut, de façon plus simple et dans des délais contraints pour les collectivités et associations, regarder la possibilité d'installer une dizaine de tentes près d'un terrain de foot, dans la commune d'à-coté ou de l'autre côté de la Loire. C'est ce que j'appellerais du circuit-court".

Une aide financière importante pour les familles les plus défavorisées

L'état offre 400 euros par enfant et par semaine aux familles défavorisées pour qu'elles puissent profiter aussi de ces colos ouvertes à tous. Elles devraient pouvoir accueillir 400 enfants, mais au total, ce sont 1.500 jeunes de 3 ans et plus qui bénéficieront de différents dispositifs alliant loisirs et apprentissages, comme les centres aérés ou bien les écoles, collèges et lycées ouverts, avec renforcement scolaire le matin et sport ou culture l'après-midi.

La liste complète des activités proposées dans le cadre des vacances apprenantes va évoluer sans cesse dans les jours qui viennent. Pour savoir où et comment inscrire vos enfants, le site de la préfecture d'Indre-et-Loire propose une carte interactive.

Le plan Quartier d'été n'est concerne pas uniquement les vacances apprenantes. Il prévoit aussi de renforcer la présence des médiateurs dans les quartiers prioritaires de Tours, Joué-les-Tours, Saint-Pierre-des-Corps et Amboise. Dans ces quartiers, les services publics comme la Poste, la CAF ou Pôle emploi se sont engagés à rester ouverts tout l'été.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu