Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Indre-et-Loire : la mairie de Céré-la-Ronde présente son projet d'école Montessori ce samedi

samedi 12 janvier 2019 à 8:37 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

Le projet d'une école privée Montessori ne fait toujours pas l'unanimité à Céré-la-Ronde, petite commune de près de 450 habitants au sud-est de l'Indre-et-Loire. Il est activement soutenu par la mairie, mais rejeté avec force par un mouvement de défense de la laïcité.

Le maire de Céré-la-Ronde est convaincu par la qualité de l'enseignement Montessori
Le maire de Céré-la-Ronde est convaincu par la qualité de l'enseignement Montessori © Maxppp - Maxppp

Indre-et-Loire, France

A Céré-la-Ronde, petite commune de près de 450 habitants au sud-est de l'Indre et Loire, la rentrée prochaine devrait signer la perte de la seule classe qui reste au village, et donc de sa seule école. Le maire a donc décidé de mettre sur pied une école Montessori, école privée à la pédagogie alternative, dans un bâtiment communal situé juste à côté de l'actuelle école publique. Ce qui fait bondir la Fédération départementale de la libre pensée, mouvement de défense de la laïcité.

"Les fonds publics à l'école publique !" - Alain Jouannet, de la Libre Pensée

Ce qui met cette fédération en colère surtout, c'est le fait que cette école privée devrait s'installer dans un bâtiment de la mairie. Pour Alain Jouannet, le président de la Fédération départementale de la Libre Pensée, c'est tout simplement une subvention déguisée. "Un bâtiment communal, c'est un bâtiment public. L'école privée va bénéficier de ce bâtiment pour lequel elle ne payera aucun loyer !"

Le maire de Céré-la-Ronde, lui, assume complètement cette aide. Même si pour Jacques Duvivier, il ne s'agit que d'un coup de pouce au démarrage. "Il va y avoir, comme pour toute chose qui se crée, une montée en puissance. La mairie va donner un coup de main et à terme, on a l'ambition que cette école équilibre ses comptes". Et dans ce cas là, la mairie pourrait envisager de faire payer un loyer à l'école privée.  En attendant, autre gros coup de main, le maire et ses adjoints vont renoncer à leurs indemnités d'élus pour faire baisser les frais de scolarités dûs par les parents, de 330 à 190 euros par mois. Un effort naturel pour Jacques Duvivier, très convaincu par ce projet. "Je trouve que l'enseignement Montessori est bien supérieur à l'enseignement classique. Ce n'est pas une éducation contrainte, mais une éducation voulue par l'enfant".

"Un enseignement bien supérieur à l'enseignement classique" - Jacques Duvivier, maire de Céré-la-Ronde

D'ailleurs, même si l'école publique garde finalement sa classe en septembre prochain, le maire compte bien ouvrir quand même son école Montessori. Il veut à tout prix maintenir une école dans sa commune pour continuer à attirer de jeunes familles.

La mairie organise ce samedi des portes ouvertes à partir de 11h dans les locaux de l'école publique. Elle compte ainsi faire connaitre son projet d'école Montessori aux éventuels parents.