Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre : la rentrée scolaire se fait "en toute confiance" selon le directeur académique

-
Par , France Bleu Berry

À la veille de la rentrée scolaire des élèves berrichons, le directeur académique de l'Indre aborde avec confiance et vigilance cette rentrée particulière.

Jean-Paul Obellianne, directeur académique des services de l'Éducation nationale dans l'Indre
Jean-Paul Obellianne, directeur académique des services de l'Éducation nationale dans l'Indre © Radio France - Régis Hervé

Un jour avant les élèves, les enseignants font leur pré-rentrée ce lundi 31 août. L'occasion de s'assurer une nouvelle fois de l'application du protocole sanitaire en vigueur. Le port du masque est obligatoire pour les adultes, il l'est aussi pour les collégiens et lycéens. "On va rester vigilant et très attentif dans ce protocole strict, simple qui permet de rentrer en toute confiance", estime Jean-Paul Obellianne, directeur académique des services de l'Éducation nationale dans l'Indre.

Les établissements scolaires ont des stocks de masques, qui pourront être utilisés si un élève arrive au collège ou au lycée sans protection. Mais il en va de la responsabilité de tous pour éviter la propagation du coronavirus. "Le rôle des parents avant l'école est important. On vérifie s'il n'y a pas de symptômes et on le garde à la maison s'il en a", insiste Jean-Paul Obellianne, invité de France Bleu Berry ce lundi.

Interrogé sur la réaction en cas de cas avérés ou suspects de Covid-19 dans un établissement scolaire, le directeur académique de l'Indre précise que la gestion se fera au cas par cas. "Si au sein de l'école, des enseignants constatent une suspicion de Covid-19, cet enfant doit être isolé du reste du groupe. On fera confiance aux autorités sanitaires qui demanderont un certain nombre de renseignements sur les cas contacts potentiels. On prendra des décisions coordonnées et proportionnées", précise Jean-Paul Obellianne.

ÉCOUTEZ - Le point sur la rentrée scolaire dans l'Indre avec Jean-Paul Obellianne, directeur académique des services de l'Éducation nationale dans l'Indre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess