Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

INFO FRANCE BLEU - Emmanuel Macron à Forbach pour la rentrée scolaire ?

mercredi 30 août 2017 à 17:11 - Mis à jour le mercredi 30 août 2017 à 20:11 Par Clément Lhuillier et Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Emmanuel Macron pourrait effectuer sa rentrée scolaire, lundi 4 septembre, en Moselle-Est. Le Président de la République est attendu lundi dans une école du quartier du Wiesberg à Forbach.

 Emmanuel Macron, alors candidat à l'élection présidentielle, dans une école à Hellemmes dans le Nord, en janvier 2017
Emmanuel Macron, alors candidat à l'élection présidentielle, dans une école à Hellemmes dans le Nord, en janvier 2017 © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN

Moselle, France

Les enseignants, personnels et enfants de l’école maternelle et élémentaire Louis Houpert pourraient se souvenir longtemps de leur rentrée 2017. Lundi matin, ils devraient recevoir en effet la visite du président de la République, Emmanuel Macron. Forbach ville dont le maire est le socialiste Laurent Kalinowski a décidé de ne pas repasser à la semaine de 4 jours.

Le président dans une école classée REP +

L’école Louis Houpert compte 300 élèves, dans le quartier sensible du Wiesberg, classé en zone de sécurité prioritaire. L’école elle-même est classée en REP + (réseau éducation prioritaire). Elle va mettre en place le dédoublement de la classe de CP, c'est à dire 12 élèves par classe. C'était l’une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron.

"Forbach c'est symbolique" - Béatrice Agamennone référente en Marche en Moselle

La préfecture de Moselle devrait confirmer l'information dans les prochaines heures. L'Elysée indique que la décision définitive ne sera rendue que jeudi. "Forbach est en concurrence avec une autre ville" explique t-on dans l'entourage d'Emmanuel Macron. L'information circule pourtant déjà à Forbach mais aussi chez les syndicats enseignants. Le député (LREM) de la circonscription Christophe Arend n’était pas encore, ce mercredi, officiellement informé du déplacement présidentiel.

La référente En Marche en Moselle a le sourire, Béatrice Agamennone travaille depuis plusieurs mois pour faire venir le président de la république "il y avait 2 lieux identifiés, la Moselle-Est avec Forbach et le secteur de Thionville pour parler des frontaliers, on pensait avoir des bonnes nouvelles au niveau d'une visite ministérielle, là si c'est une visite présidentielle c'est encore mieux". Une visite du président de la république à Forbach serait "symbolique" pour la responsable Mosellane du mouvement, Christophe Arend le dentiste-député y a terrassé Florian Philippot lors des élections législatives le 18 juin dernier. Et puis Béatrice Agamennone rappelle que "Le quartier du Wiesberg est un quartier prioritaire, les écoles vont dédoubler les classes de CP cette année et de CE1 l'an prochaine, il y a une volonté de développer tout ce qui est devoir à l'école donc c'est l'amorce de la nouvelle politique du ministre de l'éducation nationale".

Il s’agirait de la première visite du chef de l'Etat en Moselle. Lors de la campagne présidentielle, il était venu à Hombourg-Haut dans un centre social. Depuis les dernières élections législatives en Moselle, huit des neuf députés sont étiquetés ou apparentés En Marche.