Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Laval : vers le retour de la semaine de 4 jours dans les écoles à la rentrée?

lundi 27 novembre 2017 à 5:51 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne

La mairie planche sur trois scénarios pour la rentrée de septembre 2018. Parmi les pistes, le retour à la semaine de 4 jours ce qui voudrait dire la fin des TAPS, les activités périscolaires.

L'école maternelle Pauline Kergomard à Laval
L'école maternelle Pauline Kergomard à Laval © Radio France

Laval, France

La réforme des rythmes scolaires a été imposée aux communes en 2013. A l'époque, cela avait fait beaucoup de bruit. A cause de la mise en place des fameux TAPS, les temps d'activités périscolaires. Des activités sportives, culturelles, artistiques proposées aux enfants après les cours. Des activités encadrés par des agents municipaux, des enseignants, des éducateurs ou encore des animateurs. Et bien sûr cela a un coût pour les communes. Beaucoup ont décidé de faire payer les TAPS aux parents.

Des dérogations pour cette rentrée

Nouveau Président de la République, nouveau Gouvernement, et une des premières annonces d'Emmanuel Macron et Édouard Philippe, la possibilité donnée aux communes de revenir à la semaine de 4 jours et demi. Et donc de laisser tomber les coûteux TAPS. 52 communes ont demandé une dérogation à l'Inspection d'Académie, 51 ont eu le droit à cette rentrée de septembre de revenir à l'ancien rythme scolaire. C'est Gorron qui a été retoquée, pourquoi ? et bien parce que le Conseil d’École n'était pas d'accord pour revenir à la semaine de 4 jours.

Trois scénarios donc envisagés à Laval

Premier scénario envisagé à la rentrée de septembre 2018, le retour à la semaine de 4 jours, donc cela veut dire des cours rallongés d'une heure le lundi, mardi, jeudi et vendredi, donc jusqu'à 16 heures 30. Plus de TAPS, et donc de la garderie. Pour le mercredi, plus d'école le matin, ce sera remplacé par le centre de loisirs.

Deuxième scénario, le maintien de la semaine de 4 jours et demi, mais sans TAPS. Ils seraient remplacés par de la garderie.

Troisième scénario, et bien on ne change rien. Toujours la semaine de 4 jours et demi avec des TAPS.

Depuis trois mois, la municipalité prend le pouls dans les écoles pour savoir ce que les enseignants et les parents désirent. Les syndicats d'enseignants, eux, sont plutôt pour un retour à la semaine de 4 jours, les parents en tout cas la FCPE, pour le maintien de la réforme mais en revoyant les TAPS. Reste maintenant à savoir quelle option la mairie va choisir, option qu'elle devra soumettre aux votes des Conseils d’École, car si la mairie décide de changer l'organisation, il faut qu'une majorité donne son aval. Un consensus nécessaire pour que l'Inspection d'Académie valide une nouvelle organisation des rythmes scolaires à la rentrée prochaine.