Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Interdiction du sport en intérieur : "ce sont les élèves qui vont trinquer" préviennent les profs d'EPS

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Les activités physiques scolaires et extra-scolaires en intérieur sont interdites depuis ce lundi. Décision prise par le gouvernement pour limiter les risques de contamination au Covid-19. Une interdiction qui passe mal chez les profs d'EPS qui craignent des conséquences sur la santé des élèves.

Manifestation des professeurs d'EPS devant le rectorat de Rouen ce mercredi.
Manifestation des professeurs d'EPS devant le rectorat de Rouen ce mercredi. © Radio France - Christine Wurtz

Depuis lundi, le sport à l'école, c'est dehors ! Le premier ministre l'a annoncé la semaine dernière, les activités physiques scolaires et extra-scolaires sont interdites en intérieur jusqu'à nouvel ordre. Une décision qui passe mal chez les profs d'EPS, sur la forme comme sur le fond. Sur la forme, ils l'ont appris comme tout le monde lors de la conférence de presse du gouvernement, et sur le fond ils contestent une mesure prise sans concertation et sans étudier leurs propositions. Leur syndicat le SNEP-FSU appelait à des rassemblements ce mercredi après midi, comme à Rouen où une trentaine d'enseignants se sont rassemblées devant le rectorat, en musique.

Ecoutez le reportage de Christine Wurtz

Ils réclament la possibilité de faire cours en demi-groupe. "On a des gymnases de 1000 mètres carrés" explique Valérie Collangette, co-secrétaire du syndicat et professeur d'EPS dans un collège du Havre. "Si on met 15 élèves dans 1000 mètres carrés ils sont en sécurité. Et on sait organiser des pratiques pour maintenir cette sécurité." Les enseignants ne comprennent pas ces mesures drastiques qui pèsent sur le moral des enseignants et nuisent à la santé des élèves. C'est en tout cas l'avis d'Eric Joufret, l'autre sécrétaire du SNEP-FSU. _"Ce sont les élèves qui vont trinquer là-dedans_. On va leur supprimer pour certains la seule activité physique de la semaine [...] avec des conséquences désastreuses de manque de pratique physique. On l'a vu depuis le confinement, il y a du surpoids, de la perte de capacité cardio-pulmonaire. Et ça c'est invisible pour le gouvernement."

L'OMS, rappelle le communiqué du syndicat, recommande à minima une heure d'activité physique par jour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess