Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

J-7 avant les épreuves anticipées du bac : le stress monte pour les élèves de première

-
Par , France Bleu Armorique

A partir du 20 janvier, les élèves de Première générale plancheront sur de l'histoire-géographie et deux langues vivantes. Ils inaugurent ainsi l'entrée en vigueur du nouveau baccalauréat. Et à quelques jours des épreuves, l'humeur n'est pas forcément à la sérénité chez les élèves.

Le passage des épreuves du bac
Le passage des épreuves du bac © Radio France - Stephane GARCIA

Nous sommes en janvier, mais le bac est déjà en partie des élèves de Première générale. A partir du lundi 20 janvier, ils plancheront sur trois épreuves anticipées : l'histoire-géographie et deux langues vivantes. Les Premières inaugurent ainsi l'entrée en vigueur du nouveau baccalauréat.

"Un peu la pression"

Et cela ne rassure pas tout le monde. Dorian, en première au lycée Victor et Hélène Basch de Rennes, redoute un peu ces examens : "Normalement le bac, c'est à la fin de la terminale. Là nos premières épreuves arrivent très vite, dès janvier. _J'ai l'impression de ne pas avoir eu le temps d'apprendre toutes les méthodes de travail_, quoi faire pour le bac. Ça me met un peu la pression, j'ai peur de me rater : mais en travaillant, ça devrait aller !"

30 % de la note finale du baccalauréat

Sa camarade Lila est sur la même longueur d'onde, d'autant plus que ces trois épreuves vont compter pour 30 % de la note finale du bac. Ce qui l'inquiète surtout, ce sont les langues vivantes. "On a une heure pour faire une compréhension écrite et une compréhension orale, on a peu de temps. Donc on doit se dépêcher. Les années précédentes, ces épreuves de langues se passaient en fin de Terminale : les élèves avaient acquis plein de vocabulaire avec un an et demi d'apprentissage en plus. Là on nous demande de faire la même chose alors qu'on a cette année et demi en moins, c'est compliqué."

Du côté des plus sereins, il y a Merylis, du lycée Emile Zola de Rennes. Pour elle, ces examens anticipés ont même tout pour bien se passer, avec les révisions qui s'étalent dans le temps :  "C'est plus tranquille, les _épreuves en continu c'est comme si c'était une évaluation normale_, donc on est moins stressés. Et c'est aussi plus cool parce qu'on reste dans notre lycée et avec notre classe pendant l'examen."

Ces épreuves anticipées, c'est aussi une première mise en jambes avant les épreuves du bac français en juin prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu