Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus et confinement : "Je peux enfin suivre mes cours sur un ordinateur portable"

-
Par , France Bleu Hérault

Le Conseil départemental de l'Hérault poursuit sa distribution d'ordinateurs portables. Du matériel est prêté aux familles de collégiens ne disposant pas d'équipement informatique. Un geste de solidarité pour lutter contre la fracture numérique.

Salim, en train de suivre ses cours
Salim, en train de suivre ses cours © Radio France - Stéfane POcher

Pendant plusieurs jours Salim, n'avait que son téléphone pour suivre ses cours à distance. Faute de mieux, cet élève de 13 ans en classe de 4e au collège Les Garrigues à Montpellier suivait l'enseignement pédagogique sur son portable. 

"L'écran était trop petit. Mais je n'avais pas le choix. À la maison, nous n'étions pas équipés".

Depuis quelques jours, ce n'est plus le cas. Ce jeune Montpelliérain vient de recevoir un ordinateur portable, prêté par le Conseil départemental de l'Hérault.

"Ça me change la vie. Je vais bien plus vite. J'ai même le temps de faire autre chose".

''C'est désormais bien plus pratique de suivre les cours' à distance' expliquent Salim et sa maman Hoda

Un recensement de toutes les familles en difficultés a été réalisé dans le département. Depuis le confinement, 1.400 ordinateurs ont été mis à disposition des familles démunies de matériel informatique. Cette solidarité est appréciée des parents d'élèves pour lutter contre la fracture numérique et les inégalités qui touchent les plus fragiles pendant cette crise Covid-19.

"C'est une très bonne initiative rajoute la maman de Salim. Nous n'avions pas les moyens d'acheter un ordinateur".

Dans son collège, Salim est loin d'être le seul à profiter de ce dispositif. Un élève sur dix n'avait pas d'ordinateur à la maison précise Jean-Luc Dimeur, le principal d'établissement.

Le collège Les Garrigues, à Montpellier, compte 575 élèves. 10 % de l'effectif n'était pas équipé. Un besoin conséquent. 30 ordinateurs ont été mis à la disposition de l'établissement (Rep+). Le principal a reçu le soutien d'une entreprise pour le matériel manquant.  

De nombreuses familles sont équipées de téléphone mais pas d'ordinateur. Jean-Luc Dimeur, le principal du collège Les Garrigues à Montpellier

La distribution qui se poursuit est quasiment terminée. Même si une rentrée des classes d’après confinement est programmée après le 11 mai, cet équipement sera bien pratique pour suivre une scolarité à peu près normale.

''Malgré le confinement, chaque élève doit pouvoir continuer à s'instruire à son domicile quelles que soient les ressources de sa famille'' précise Kléber Mesquida, le président du Conseil départemental de l'Hérault. ''C'est pourquoi, j'ai décidé d'équiper les familles dans le besoin.''

Choix de la station

À venir dansDanssecondess