Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Éducation DOSSIER : Le grand débat national dans la Loire et la Haute-Loire

"Je veux un enseignement de qualité sans avoir 30 enfants qui travaillent dans une même classe"- Marion (Maman d'élève)

lundi 28 janvier 2019 à 20:30 Par Nerissa Hemani, France Bleu Saint-Étienne Loire

Marion Hodin se mobilise depuis un an pour le maintien de deux classes dans l'école de St-Just-en-Bas. Elle a aujourd'hui le sentiment que le service public ne garantie pas la bonne éducation des enfants.

Marion Hodin est maman et elle se bat pour que l'école de Saint-Just en Bas maintienne ses deux classes.
Marion Hodin est maman et elle se bat pour que l'école de Saint-Just en Bas maintienne ses deux classes. © Radio France - Nérissa Hemani

Saint-Just-en-Bas, France

Marion Hodin a 38 ans, elle est maman de trois petits garçons dont deux scolarisés à l'école publique de Saint-Just-en-Bas.  L'an dernier avec d'autres parents d'élèves, elle s'est battue, jusqu'à la rentrée, pour le maintien de deux classes. "On n'a pas lâché l'affaire et on a réussi ! Ça fait 14 élèves par classe avec du multiniveaux".  

Depuis elle est déçue par le service public qu'elle estime incompétent en matière d'éducation. "On se dit qu'il faut se battre pour obtenir quelque chose qui est normal, je demande juste un enseignement de qualité et ne pas avoir 30 gamins qui travaillent dans une classe unique" dénonce-t-elle.  Le combat de Marion n'est pas terminé puisque à la fin de l'année six élèves vont aller au collège et la question de la classe unique va à nouveau se poser. 

"Aujourd'hui c'est la question de la rentabilité, nos gamins dans nos écoles c'est des chiffres" - Marion, maman d'élève

"Plus d'école dans un village, plus d’accueil de nouveaux habitants !" s'agace Marion, selon elle fermer l'école reviendrait à condamner le village de Saint-Just-en-Bas. " Il y a des logements à louer, une bonne qualité de vie, des services, il ne faut pas croire qu'on est un trou paumé !". En septembre 2018, deux nouvelles familles sont venus s'installées à St-Just-en-Bas.

Quatre semaines de débat sur France Bleu Saint-Étienne Loire et La Tribune-Le Progrès

France Bleu Saint Etienne Loire, en partenariat avec La Tribune- Le Progrès, lance un grand débat pendant quatre semaines. Quatre grandes thématiques seront abordées durant ces rendez-vous exceptionnels : la fiscalité, les collectivités, la transition écologique et la citoyenneté. 

Depuis le 21 janvier, vous pouvez témoigner et laisser vos questions sur le répondeur de France Saint-Étienne Loire au 04 77 36 42 42 et sur redaction42@leprogres.fr ou redaction43@leprogres.fr

Rendez-vous tous les jeudis entre 18h et 19h pour une heure de débat sur France Bleu Saint-Étienne Loire. Réforme institutionnelle, pouvoir d'achat, justice fiscale : en marge du Grand débat national, France Bleu lance sa propre consultation avec la plateforme Make.org afin de vous permettre de formuler vos propositions et/ou de voter pour celles des autres.